Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Maitrise des flux migratoires : Le Mali met l’accent sur la production d’informations

C’est pour répondre à l’exigence de disposer de statistiques fiables sur la migration de main-d’œuvre que la commission de la Cédéao, à travers le projet “Appui à la libre circulation des personnes et la migration en Afrique de l’Ouest”, a entrepris une série de consultations avec ses Etats membres et la Mauritanie, autour de leurs systèmes d’informations du marché du travail et de la migration. 

Ces consultations ont ciblé dans chaque pays concerné, les services publics d’emploi (observatoires inclus), les services en charge de la migration et les instituts nationaux de statistiques. Elles ont permis de mettre en évidence un certain nombre d’insuffisances en matière de production, de centralisation, d’accès et d’analyses des informations sur le marché du travail et la migration.

C’est dans cette optique que le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle à travers l’Observatoire de l’emploi et de la formation professionnelle (Onef) avait formulé une demande d’assistance technique au projet (FMM) financé par l’Union européenne.

La mise en œuvre des activités de ce projet avait permis d’établir un certain nombre de constats comme les efforts à mener pour suivre et analyser les flux migratoires ainsi que leur impact sur le marché du travail malien et sur l’économie ; la nécessité de poursuivre les efforts en faveur de la conception, du suivi et de l’évaluation des politiques et programmes liés au marché du travail et à la migration, etc.

L’exigence d’assurer l’adéquation des politiques et des programmes pour être en mesure d’exploiter les opportunités liées à la mobilité qui caractérise le marché du travail malien ; l’intégration de la migration dans les plans gouvernementaux et les stratégies sectorielles, sont principales les raisons qui ont motivé l’organisation d’un atelier sur le thème.

Un atelier régional avait été organisé au mois de juillet dernier avec les observatoires de l’emploi et des bureaux nationaux de la statistique des pays membres de la Cédéao. L’objectif était de discuter un guide méthodologique, portant sur les indicateurs relatifs à la migration de main d’œuvre ainsi que des outils de collecte destinés à intégrer dans les enquêtes emploi et les opérations de recensement la variable migratoire.

Un plan d’actions de mise en place d’un système d’information sur le marché du travail et la migration et une feuille de route pour la mondialisation des ressources pour les États membres de la Cédéao ont également été discutés et serviront d’outils de plaidoyer pour le renforcement de l’existant.

Ibrahima Ndiaye

 

Source: Mali Tribune

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct