Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mairie de Mancourani : Un Maire délégué, modeste et travailleur.

Ce maire modeste et travailleur, ce grand maire aux destinées si noble, c’est bien le maire délégué de Mancourani Monsieur Modibo Touré qui de façon imperturbable accomplit sa tâche avec honneur et dignité pour le bien être de cette population qui l’a élu. Ceux qui sont de l’ancienne école ont encore en mémoire cette déclaration du personnage d’Horace dans la tragédie d’Horace : « Il est mal de  l’honneur entrer dans la carrière que dès le premier pas regarder en arrière ».

 

Ceci pour dire au maire Touré qu’un homme quel qu’il soit n’a jamais fait l’unanimité. Cela aussi fait partie de la beauté et de la contradiction de la vie. Remontons un peu dans le temps. Si certains l’ont oublié ou en sont dans l’ignorance, il sera bon de leur rappeler qu’en ces années 1985, 1986 où les transporteurs de Sikasso vivaient dans une grande effervescence  suite aux déchirements de leurs syndicats, Monsieur Modibo Touré a joué sa partition pour que la réconciliation prévale. Il faut approcher l’homme pour le connaitre. Monsieur le Maire délégué de Mancourani est un homme extraordinaire, humble, intéressant, humain, altruiste, rompu à la tâche et n’est intéressé que par le bien être de ceux-là qui lui ont fait confiance. Ce qu’il faut savoir, c’est que ce maire de Mancourani la belle a été l’un des grands animateurs du mouvement démocratique et qui a fait valoir son militantisme dans le CNID association. Avec l’avènement du multipartisme, il est militant du parti PMD, un parti qui en son temps a fait la fierté des Sikassois. Et puisqu’ « il y a un temps pour tout », vint aussi le moment d’adhérer à l’Adema étant entendu que les contradictions internes avaient eu raison du PMD. L’homme a su se former, il a appris, il s’est mis à l’école de ces grands hommes politiques qui ont fait la fierté de la cité du Kénédougou. Doté d’un charisme à nulle autre pareille, devenu très populaire parce que jouissant d’une grande notoriété, le voilà  investi maire délégué de Mankourani, l’un de ces quartiers huppés de Sikasso. N’occupe pas cette fonction qui le veut et ce serait preuve de naïveté que de croire qu’un beau petit matin, on peut se lever et l’être. Il faut que des hommes, des femmes, des jeunes placent en vous leur confiance parce que, à leurs yeux, selon leurs analyses, vous êtes une référence digne de leur suffrage qui ne s’achète pas. Un quidam ne devient pas subitement  maire. C’est aussi faire preuve de présomption que de croire que c’est le diplôme académique qui fait qu’on devient maire. Jamais cela. La qualité première, le sine qua non c’est d’être rassembleur, être avec la population, être avec elle sur tous les fronts. Voilà tout cela, voilà cette armure qui a modelé la carrière, l’expérience, le levain qui fait que cet homme a su faire  du centre secondaire d’Etat civil de Mancourani une référence, envié parce que dynamique. Il n’y a pas de génération spontanée ni d’argument à faire croire que cet homme a été investi maire délégué ex nihilo. Ne portons pas des œillères pour ne voir que Mancourani. L’engagement de Monsieur Modibo Touré, c’est aussi le développement de toute la ville de Sikasso, c’est pour le Mali tout entier. Ce combat qu’il mène au quotidien lui a permis non seulement d’avoir un second mandat mais également de tisser des liens solides avec tous les Présidents du Mali.

Sans vouloir nous engager dans une polémique qui n’a pas sa raison d’être, c’est pourtant méconnaitre cet élu que de dire qu’il n’est qu’un simple cocher. Supposé même que cela soit vrai, qu’allons-nous dire de ce qui nous a été enseigné à l’école : «  Il n’y a pas de sot métier mais de sottes gens ». Avec toute la modestie qui sied galamment à cet homme-là, disons-le tout net pourtant que Monsieur Touré est un transporteur qui a su se faire une notoriété dans le transport. D’autres domaines de la vie attestent aussi que le maire de Mancourani se bat sur plusieurs fronts pour que Sikasso reste comme une vitrine sur le plan national. Il est le président de la commission sportive de Sanoubougou I, Président de la ligue régionale des jeux de dames et membre de droit du bureau national. Il est aussi président de l’association Oumou et Modibo de la région de Sikasso, membre consulaire du conseil malien des transporteurs, partenaire privilégié du camp militaire de Sikasso en matière de transport civil. Sur le plan politique Monsieur Modibo Touré est le secrétaire à la communication de la section ADEMA de Sikasso et élu de la commune urbaine depuis 2004. Voilà donc une carrière très expressive, très enviable et qui pousse à l’admiration. Cette capacité à pouvoir être utile sur plusieurs fronts n’est pas donné à tout homme et ne s’acquiert que par la volonté de Dieu. Malgré cette réussite qui doit être un motif d’orgueil, Monsieur Modibo Touré fait preuve d’une modestie à nulle autre pareille !

Encore une fois, c’est vraiment méconnaitre l’homme en le qualifiant d’arrogant et bavard, lui que ses parents l’ont élevé dans la pure tradition malienne où le respect de l’autre s’impose. L’erreur de beaucoup de gens, c’est de confondre le travailleur dans les exigences de l’exercice de sa profession avec le social. Il importe de pouvoir dissocier les deux sinon on risque de faire du tort aux hommes les plus vertueux.

Monsieur le maire, encore une fois tu es un rassembleur et nous t’avons vu jouer ce rôle depuis des dizaines d’années. Arme-toi de courage, sois toujours vainqueur pour que ce beau quartier de Mancourani soit une référence à Sikasso.

Abdoulaye Yérélé

Segou Toyé

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct