Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mahmoud Dicko en colère : « L’Etat fait semblant d’exister, mais il n’existe presque pas…»

Le président du Haut Conseil islamique du Mali, Mahmoud Dicko, est vraiment en colère. Il ne manque plus d’occasion pour critiquer la gouvernance.

Au micro de nos confrères de la RFI, l’Imam Dicko dénonce la faillite de l’Etat et la mauvaise gouvernance. « L’Etat fait semblant d’exister, mais il n’existe presque pas. C’est une mauvaise gouvernance. On devient du jour au lendemain millionnaire, milliardaire…», dit-il.

Sur la question de dialoguer avec les jihadistes maliens, le président du haut conseil islamique du Mali, ne partage pas du tout, la position du Président IBK qui l’avait, on se souvient, d’ailleurs mandaté pour aider à trouver une solution à la crise. Pour l’Imam Dicko, il faut parler avec tous les fils du pays. « Ayons le courage de parler avec tous les enfants de pays. Ceux qui refusent maintenant cette main tendue, il faut  que le peuple malien se mette ensemble pour les combattre quels qu’ils soient », affirme le dignitaire.

Pour Mahamoud Dicko, le problème est un problème de gouvernance. Pour y faire face, il affirme avoir fait une proposition au Président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta. « Je lui dis qu’il faut vraiment un espace de dialogue entre toutes les forces vives. Il m’a dit qu’ils sont en train d’y penser ».

Il y a cinq ans, Mahmoud Dicko appelait à voter pour IBK. Mais pour la présidentielle de cette année, il dit qu’il réfléchira bien avant de donner des consignes de vote.

Rfi

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct