Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mabingue NGom, directeur régional de l’UNFPA pour la région de l’Afrique de l’Ouest et du Centre : Le Mali est à la croisée des chemins et a besoin de l’appui, l’assistance, de la solidarité internationale…»

Les Directeurs régionaux des Nations-Unies et les partenaires régionaux séjournent au Mali du mercredi 9 au jeudi 11 juillet. Mabingue NGom, directeur régional de l’UNFPA pour la région de l’Afrique de l’Ouest et du Centre, a expliqué, lors d’une conférence de presse, hier mercredi 10 juillet dans les locaux UNFPA-Mali, à Badalabougou, l’objectif de cette visite de haut niveau au Mali.

Au dire du Directeur Régional de l’UNFPA pour la région de l’Afrique  de l’Ouest et du Centre, Mabingue NGom, ils sont là pour voir comment appuyer leur équipe au Mali qui fait un travail extraordinaire, souvent dans des conditions difficiles, surtout dans les zones en situation humanitaire.

De même, il dira qu’ils sont là également pour donner un coup de pouce à l’effort de mobilisation de la communauté internationale à l’endroit du Mali. Pour lui, c’est un effort conjoint de la partie malienne, de l’équipe  du système des Nations Unies ainsi que des autres partenaires au développement. A l’en croire, la raison de leur visite est simple du fait que le Mali est vraiment à la croisée des chemins et qu’il a besoin de soutien. « Le Mali est à la croisée des chemins et a besoin de l’appui, l’assistance, de la solidarité internationale pour faire face non seulement aux douloureux problèmes dans la région nord, et ce qui vient de faire jour dans la partie centre. Le Mali doit faire face aux efforts de développement qui ne peut se faire sans la paix et la stabilité », a-t-il souligné. Selon Mabingue NGome, il n’y’a pas de développement sans la paix, la stabilité et il n’y a pas aussi de paix, de stabilité sans développement. En ce sens, il a précisé que ça c’est particulièrement un des agendas principaux du Secrétaire Général des Nations Unies. « Il y a une continuité entre la gestion de la paix, la stabilité, du développement et les investissements qu’il faut faire pour le développement du pays. C’est quelque chose d’important que nous portons et je pense que le Mali est l’endroit où nous avons la possibilité d’avancer dans ce domaine », a-t-il expliqué. Ainsi, le Directeur Régional de l’UNFPA pour la région de l’Afrique  de l’Ouest et du Centre, est revenu sur la rencontre  qu’ils ont eu avec le président de la République le mardi 9 juillet. Il dira que c’était une visite de courtoisie et qu’au cours de cet entretien, ils ont d’abord félicité le président pour sa réélection et ils ont également apprécié l’initiative qu’il a pris notamment la mise en place d’un gouvernement inclusif plus large et possible. Par ailleurs, il a expliqué qu’ils ont présenté leurs condoléances à la suite des douloureux événements et réaffirmé leur disponibilité à accompagner le Mali dans sa marche vers le développement et dans la résolution des problèmes qui existent aujourd’hui y compris au niveau du centre. « Nous avons évoqué la question des personnes déplacées, je pense qu’il faut essayer les soutenir rapidement avant  la fin de la saison des pluies », a-t-il insisté. De même, la coordination des intervenants a été évoquée lors de cette rencontre, comme étant une stratégie qui doit leur permettre de mieux appuyer le gouvernement ainsi que la question des dimensions transfrontalières des problèmes, selon lui, c’est extrêmement important du fait que la résolution d’un certain nombre de problèmes  passe absolument  par une bonne prise en compte de ces dimensions régionales.

Ousmane Baba Dramé

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct