Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Lutte contre les branchements illicites au centre commercial de Bamako: Dramane Coulibaly passe à l’action

Depuis plusieurs années, les marchés du Mali sont en proie aux incendies. Lesquels ont causé des dégâts matériels importants et, souvent même, des pertes en vie humaine. Dans la plupart des cas, la société Energie du Mali est pointée du doigt. Beaucoup de gens pensent que la cause de ces incendies est d’origine électrique.

Le dernier incendie en date est celui du 11 décembre 2017. Ce jour-là,  les marchés Rose et de légumes ont pris feu dans la nuit. Bilan : un mort et des dégâts matériels importants.

La société Energie du Mali (EDM), cible facile, a toujours été indexée. Son Directeur général Dramane Coulibaly a effectué le déplacement pour constater les dégâts et voir ce qui a lieu de faire pour éviter d’éventuels incendies dans le futur. Sur place, il a instruit à ses agents de reprendre tous les branchements d’électricité au centre commercial de Bamako.

Quelques jours plus tard, l’équipe dirigée par Brehima Sacko a démarré les travaux. De la rue Karamoko Djaby à la route de Babanani, en passant par l’immeuble Nimagala et la Place du Souvenir, tous les branchements ont été refaits. Les charges sur la centrale électrique alimentant le centre commercial ont été allégées.

De nouveaux poteaux ont été installés avec des boîtes de regroupement pour permettre à chaque commerçant d’avoir son propre compteur. Les câbles endommagés par l’incendie ont été remplacés et tous les branchements qui ne relevaient pas d’EDM ont tout simplement été enlevés.  À ce jour, le réseau électrique est rétabli à plus de 90%.

Les travaux ont été réalisés grâce à la collaboration des associations de commerçants qui n’ont ménagé aucun effort pour accompagner la société Energie du Mali. Ce sont elles qui ont libéré les passages et les zones d’implantation des poteaux pour les agents d’EDM. À notre passage au centre commercial de Bamako, l’installation des boîtes de regroupement des compteurs était en cours.

Les commerçants saluent les résultats de ces travaux à leur juste valeur. Pour Sory Traoré, responsable d’association de commerçants, l’opération était mal comprise au départ par les occupants du marché. Mais, avec les sensibilisations, explique-t-il, ils ont fini par comprendre et tout le monde est fier de cette opération. Car, selon lui, elle a permis d’empêcher les «trafiquants d’électricité» d’établir des branchements parallèles.

Selon Adam Kassé, commerçant au marché Dabanani, la société Energie du Mali doit tout faire pour mettre à la disposition des commerçants des compteurs dans un bref délai. Il pense que cela constitue la seule alternative pour barrer le chemin aux «trafiquants d’électricité» à travers des branchements illicites.

André TRAORE

SourceSoleil Hebdo

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct