Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Lutte contre le terrorisme au Mali : Des résultats probants

Les mesures fortes instruites par le Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéita, enregistrent déjà de bons résultats sur le terrain. L’offensive des forces armées nationales a créé une débandade chez les groupes les terroristes.

Toute est parti de l’attaque de la position FAMa à Indélimane par des terroristes dans ce vendredi 1er novembre 2019, dans la localité d’Ansongo, secteur de Ménaka. Du côté des autorités, il faut sévir avec la dernière rigueur pour l’intégrité du territoire, la protection de la population et le libre exercice de notre souveraineté : des intérêts vitaux pour le Mali.

Face aux attaques meurtrières récurrentes contre nos emprises, le Chef suprême des Armées a présidé la Session extraordinaire du Conseil Supérieur de la Défense Nationale et une réunion ad hoc avec la hiérarchie militaire, respectivement le 09 et 30 octobre 2019. Les instructions d’IBK à la hiérarchie militaire sont fortes : « l’élaboration d’un nouveau concept opérationnel qui donne une part importante à l’offensive, au niveau de relèvement du commandement opérationnel sur le terrain et à l’amélioration des conditions d’engagement de nos hommes».

Alors que les FAMa ont engagé le ratissage sur le terrain, le Chef de l’Etat s’est rendu, le jeudi 7 Novembre 2019 à Gao, où il s’est penché sur chaque blessé d’Indélimane pour apporter son soutien indéfectible aux combattants du Mali.

Des généraux sur le terrain

Pour réussir la lutte, le PCIAT est renforcé. Le chef d’état-major de l’Armée de Terre, le Général de Brigade Kéba Sangaré et le directeur du Génie militaire, le Général de Brigade Boubacar Diallo sont à Sevaré pour aider le PCIAT : centre d’élaboration des décisions opérationnelles pour contrer les terroristes et les bandits armés. Les FAMa sont davantage unis et restent fortes pour faire face à l’ennemi, indiquait le Général Sangaré, pour gagner cette bataille contre le terrorisme.

Un nouveau concept d’opération

Une nouvelle stratégie de lutte contre les groupes terroristes  a été mise en place, le dispositif militaire a été réajusté. Dans un souci de reconsidérer notre posture opérationnelle sur le terrain, les unités isolées sont regroupées en point d’appui et centres de résistance. Ainsi, les postes d’Anderboukane et d’Indélimane ont replié sur Ménaka, le 9 novembre 2019.

Le poste de Labbezanga a replié sur Ansongo. Le Chef d’état-major général des Armées, le Général de Division Abdoulaye Coulibaly,  a été clair : « Dans ce choix opérationnels, d’autres unités seront également concernées. Cette décision s’inscrit dans l’exécution d’un nouveau concept d’opération qui vise à mieux adapter la stratégie à la menace des terroristes et autres narco trafiquants. Il n’est nullement question d’abandonner les populations ».

Des résultats probants

Sur le terrain, les FAMa engrangent de résultats probants. Dans une offensive menée le vendredi 15 novembre 2019, à Mondoro dans la région de Mopti à environ 5 Km de ladite localité, les FAMa ont neutralisé  9 terroristes, et récupéré un PM et une moto.

Les résultats sont d’envergure dans les offensives similaires menées auparavant. Dans la journée du 12 novembre 2019, les FAMa ont interpellé 4 suspects appartenant aux Groupes Armées Terroristes (GAT) à Boulikessy, dans la région de Mopti. Dans la même journée, les FAMa avec Barkhane et la Force conjointe du G5 Sahel, ont interpellé 11 suspects terroristes et saisi 11 motos qu’elles ont brûlées.

La veille, le 11 novembre 2019, une patrouille du centre d’entraînement de Hombori a effectué une fouille dans la ville. Conduite par le lieutenant-colonel Attaher Maiga, les informations précises ont permis de cibler des sources de ravitaillement en logistiques des groupes armés Terroristes (GAT), d’interpeler un suspect et de récupérer 40 barriques pleines de carburant, qui seront acheminées au camp.

Une phase décisive de ce renouveau sécuritaire est l’opération Tiessaba qui a permis de récupérer des matériels et équipements FAMa. Ainsi, les actions conjointes des FAMa et de Barkhane dans la traque des terroristes au Mali, à travers les opérations Tiessaba 6 et Bourgou 4 au centre du pays, ont permis, dans la journée du dimanche 10 novembre 2019, de récupérer 1 véhicule FAMa abandonné à 3 km au sud-est de Boulikessy. «Une fouille dans village de Boulikessy a permis de récupérer des caisses de munitions, des gilets pare-balles, 1 Pistolet traditionnel, 1 EEI, des médicaments, une pièce pour appareil de détection EEI », rapportent des sources sécuritaires.

A Kouna, les FAMa ont détruit le 9 novembre 2019 une base terroriste, au cours de l’opération TIESSABA, près de la mare du village de Kouna. Des motos des terroristes ont été brûlées, un panneau solaire a été récupéré de même qu’un fût d’essence vide, des bidons de 20 litres d’huile, 3 livres coraniques et des clés de réparation mécanique.

Les premiers résultats de cette lutte antiterroriste, au lendemain de l’attaque d’Indélimane, datent du lundi 4 novembre 2019 aux environs de 11 heures.

Selon les mêmes sources sécuritaires, « les FAMa ont détruit  une base logistique entre Kobou et Boulikessy. Le bilan est de 25 barriques de carburant détruites, 5 motos récupérées, 4 PM, 1 Fusil de chasse, des minutions, des tonnes de vivres, des produits chimiques, 1 machine à coudre, des équipements militaires (tenues, sacs à dos), 1 poste radio VHF, plusieurs cartes d’identité étrangères de la sous-région, des plaques solaires, des batteries, 1 bombonne de gaz, des clés de dépannage. Un suspect a été remis aux structures compétentes à toutes fins utiles ».

Au regard de ces résultats engrangés par les FAMa, il ne fait pas doute de les mettre à l’actif des mesures fortes instruites par le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéita. Par-dessus les critiques, il est bienséant de rendre à César ce qui est à lui.

Cyril ADOHOUN

Source : L’Observatoire

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct