Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Lutte contre la corruption et la délinquance financière: IBK échoue Bakary Togola et faire élire Waly Diawara à la questure, un autre délinquant financier cité parmi les fossoyeurs de la BHM

Quand on a le pantalon troué, on ne peut pas monter sur l’arbre de la transparence’’, dit-on.

 

Cette sagesse sied bien à la situation qui nous préoccupe maintenant. IBK peut-il lutter contre la corruption et la délinquance financière ? Achat de l’avion présidentiel, dossier engrais frelaté, cessions du patrimoine immobilier (bâtiments administratifs). Le nouveau questeur de l’Assemblée nationale, Waly Diawara (signé enseignant), doit à l’ancienne Banque malienne de l’habitat (BHM) 196  millions 947 975 FCFA. C’est pourquoi le Pr Dioncounda Traoré, président de l’Alliance pour la démocratie au Mali-Parti africain pour la solidarité et la justice (ADEMA-PASJ), a clamé haut et fort: ‘’Si nous ne soutenons pas le président Amadou Toumani Touré (ATT), nous irons tous en prison’’. Il était au parfum des détournements de fonds et des vols commis par certains barons de son parti. Les fossoyeurs de la BHM sont tous de l’ADEMA et ses opérateurs économiques fabriqués de toute pièce pour bien piller le Trésor public.

Pour éviter la prison à Waly Diawara après sa gestion calamiteuse à la Pharmacie populaire du Mali (PPM), il s’est converti en homme politique et en choisissant le parti du vol et de l’impunité, l’ADEMA-PASJ. Cette sixième législature est truffée de délinquants financiers à commencer par le premier vice-président qui a procédé à l’achat de députés contre espèces sonnantes et trébuchantes.

Parti YÈLÈMA de Moussa Mara: la grande déception

Un député non inscrit à l’Assemblée nationale est une grande déception pour ses électeurs. Et si les électeurs de la Commune IV savaient que Moussa Mara et ses autres députés de son parti allaient opter pour des non-inscrits, allaient-ils les choisir comme leurs représentants ?

Moussa Mara est un homme politique indécis. Les Maliens doivent se démarquer de Moussa Mara qui a accepté d’être Premier ministre (PM) d’IBK, un des régimes maliens qui regorge du plus grand nombre de délinquants financiers à col blanc. Devenu PM, il n’a accordé aucune promotion aux cadres de son Yèlèma. Seul Moussa Mara change de postes avec son parti Yèlèma. Les autres tant pis (Moussa bi Yèlèma naka Yèlèma yé).

Pour une affaire foncière: Mahamadou Awa Gassama sous mandat de dépôt

L’ancien député du cercle de Yélimané, Mahamadou Hawa Gassama et membre de l’Union pour la République et la démocratie (URD), parti de l’opposition, a été arrêté et placé sous mandat de dépôt par le tribunal de la Commune VI du district de Bamako. Les faits se sont déroulés vendredi 29 mai. Il est accusé de spéculation foncière, escroquerie… Il a été déféré à la Maison centrale d’arrêt de Bamako (MCA) le même jour.

On rappelle que M. Gassama a été député de 1997 jusqu’en 2020, année à laquelle il a décidé de ne pas se présenter aux législatives.

 

Assemblée nationale: la liste des membres du bureau de la 6ème législature

Après l’élection de son président lors de la session extraordinaire convoquée, le 11 mai, par un décret présidentiel, l’Assemblée nationale du Mali, issue des élections législatives de mars et avril 2020, a élu les autres membres de son bureau.

Moussa Timbiné, président (RPM),
1. Hadi Niagadou, 1er vice-président (MPM-UDD),
2. Marimantia Diarra, 2ème vice-président (ADEMA),
3. Mamadou Diarrassouba, 3ème vice-président (RPM),
4. Assarid Ag Imbarcaoune, 4ème vice-président (ADEMA),
5. Gouagnon Coulibaly, 5ème vice-président (VRD),
6. Diadié Bah, 6ème vice-président (Benso),
7. Aïcha Belco Maïga, 7ème vice-président (RPM),
8. Modibo Kane Doumbia, 8ème vice-président (RPM),
9. Brahima Dianésy, 9ème vice-président (MPM-UDD),
10. Bajan Ag Amatou, 10ème vice-président (RPM),
Premier Questeur: Ouali Diawara (ADEMA),
Deuxième questeur: Belco Samassekou (RPM).
Les secrétaires parlementaires: 
1er secrétaire parlementaire: Maïmouna Dramé (RPM),
2ème secrétaire parlementaire: Oumou Soumaré (ADEMA),
3ème secrétaire parlementaire: Mamadou Diarrisso (Benso),
4ème secrétaire parlementaire: Ely Diarra (VRD),
5ème secrétaire parlementaire: Ami Diarra (ADEMA),
6ème secrétaire parlementaire: Wodi Sissoko (MPM-UDD),
7ème secrétaire parlementaire: Younouss Mohamed Ibrahim Maïga (RPM),
8ème secrétaire parlementaire: Lokona Traoré (RPM),
9ème secrétaire parlementaire: Amadou Araba Doumbia Benso,
10ème secrétaire parlementaire: Mathéné Diarra (MRD).

Source : L’Inter de Bamako

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct