Au cimetière d'Hamdallaye: ATT dans sa dernière demeure

Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

L’Ouganda a lancé sa première usine d’assemblage et de fabrication de téléphones portables. L’usine, située sur le site de Namanve, à l’est de la capitale Kampala, sera gérée par la société chinoise ENGO Holdings et fabriquera des articles de marque SIMI.

L’Ouganda a lancé sa première usine d’assemblage et de fabrication de téléphones portables.

L’usine, située sur le site de Namanve, à l’est de la capitale Kampala, sera gérée par la société chinoise ENGO Holdings et fabriquera des articles de marque SIMI.

La BBC rapporte que pour la première phase, environ 2 000 téléphones polyvalents (appelés « dumbphones ») seront assemblés en plus de 1 500 smartphones et 800 ordinateurs portables par jour. L’autre phase de fonctionnement de l’usine sera la fabrication de téléphones.

Les smartphones fabriqués seront vendus au prix de 54 dollars et les téléphones supplémentaires à 8 dollars.

L’industrie manufacturière et la création d’emplois sont des priorités croissantes pour le gouvernement ougandais, et une part importante des investissements provient de la Chine.

L’année dernière, l’Ouganda a importé pour 1 milliard de dollars de marchandises en provenance de la Chine, alors que ses exportations vers la Chine ne représentaient que 32 millions de dollars, selon les données de l’ONU.

La Chine est également l’un des principaux bailleurs de fonds de l’Ouganda, et ces prêts financent principalement des projets d’infrastructure tels que de grandes autoroutes, des barrages hydroélectriques, des aéroports et le chemin de fer à voie normale qui doit relier d’autres pays d’Afrique de l’Est.

Source: bbc

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct