Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Lettre a grand-père : Cher grand-père…

A chacun son tour chez le coiffeur ! Tout le monde goutera à la mort ! Le tour viendra à tous ! Oui, ce ne sont pas des funérailles mais un refus total d’indignation. Oui cher grand-père nous venons de clore les législatives avec un arrêt personnel pardon constitutionnel. Oui ! C’est vrai un arrêt doit être un arrêt soigneusement étudié et pris. Un arrêt doit tout arrêter mais hélas ! L’arrêt des législatifs ne semble pas trop convainquant. Oui, même moi, je ne suis pas convaincu mais un arrêt arrête (Epuicetout) ! En plus je refuse de m’indigner. M’indigner contre qui et pour quoi ?

Oui cher grand-père, Pourquoi m’indigner ? Pendant combien de temps, certains élèves ne partent pas à l’école ? Ceux des familles pauvres. Quel politicien a levé le doigt ? L’insécurité tue nos communautés chaque jour. Quel politicien s’en est soucié ? Tout de suite malgré l’avancée de Covid-19, quel politicien a renoncé au vote pour protéger ses électeurs contre Covid-19? Donc je ne m’indignerais point !

Ha ! Oui cher grand-père, c’est ça hein ! A chacun son tour chez le juge pardon chez le coiffeur. Quand la police piétinait les Droits des citoyens lambda dans les commissariats, quel politique a parlé. Quand dans les tribunaux, le Droit est devenu un vieux souvenir, quel politicien s’est dressé contre. Quand les procureurs abusaient contre des pauvres et monnayaient les poursuites pour les riches, qui s’en est plaint. Les polices, les tribunaux et cours, temples sacrés de distributions du Droit, ont toujours été des cauchemars pour le pauvre au Mali, qui a manifesté ici ? Et aujourd’hui, Manassa les coiffe, il faut que moi je sorte pour les mettre, eux, dans leurs Droits. Donc nous, nous n’avons pas de Droits ? Niet. Je ne bouge point. Que Manassa les rase à fond, je m’en soucierais peu. A chacun son tour chez le coiffeur. Soit la Justice pour tous ou pour personne. (Epuicetout) !

En attendant une autre législature, je reste là tout tranquillement avec cette 51ème lettre, au tour du thé discutant de Mylmo, Master Soumy et Gaspy passant par Barça et Réal. Aussi Djénéba sort avec DaoudaOusmane a rompu avec Oumou. Oui cher grand-père, se coucher à 4h du matin et se réveiller à 16h. Tout en espérant prendre les 10 000 F, lors des prochaines législatures. Et avant de finir dans la méditerranée, l’alcool ou la drogue. Tel est le sort du jeune urbain du Mali. Sachant qu’en 2040 nous sommes 40 millions de Maliens avec 20 millions de jeunes au chômage (statique). Alors ce serait la bienvenue à toutes les catastrophes. Tous les Etats africains regretteront amèrement un jour d’avoir négligé l’avenir de sa jeunesse. Tous ! A mardi ! Inchallah !

Lettre de Koureichy

Source: Mali Tribune

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct