Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Législatives dans le cercle de Mopti: UDD et PS YELEN KURA indexent une ploutocratie tenace

Nonobstant les  mises en garde des Partis UDD -PS YELEN KURA, à l’issue du 1er tour des législatives, relativement à des manipulations organisées avec la complicité active de certains responsables administratifs du cercle de Mopti, le second tour a été l’occasion de faire l’amère constat que ‘’quelques ploutocrates qui sévissent dans notre pays n’ont pas désarmé’’. Quels sont les griefs de ces deux formations politiques ?

 

Après avoir conduit une campagne républicaine rendue difficile par le contexte d’insécurité aiguë dans cette circonscription, nous avons exhorté nos militants à voter en plaçant toute notre confiance en nos institutions en l’administration de notre pays.

A l’issue du vote du premier tour déjà, nous avions alerté par rapport aux manipulations organisées avec la complicité active de certains responsables administratifs du cercle de Mopti. Le monde entier a vu l’arrestation de Présidents de bureaux de vote qui avaient subtilisé des urnes destinées à 34 bureaux de vote, par la vaillante Police nationale. Il est important de signaler que ceux-là ont été jugés et condamnés par les tribunaux à 3 ans d’emprisonnement fermes.

C’est ainsi que nous nous sommes engagés pour le second tour avec l’espoir que la leçon était servie et que nous allions désormais vers un scrutin sincère, fidèle à l’esprit républicain et démocratique voulu par les maliens.

Aujourd’hui, nous faisons le constat amer que quelques ploutocrates qui sévissent dans notre pays n’ont pas désarmé. Ils ont engagé une manœuvre de falsification de la volonté des lecteurs de Mopti.

Décidés à jamais, quel que soit le prix, à larder le visage déjà éprouvé de notre Nation, à présenter la face hideuse de la démocratie malienne, voilà que des responsables administratifs, complices d’acteurs politiques disqualifiés, créent des voix pour nos adversaires dans des localités où de vote il y a en eu guère.  Ainsi :

– A Dialloubé où les bureaux n’ont été ouverts que pendant deux heures, parce que la localité semblait sous menace d’une attaque terroriste, ils affirment que 10.000 votes ont été enregistrés et dont-ils affectent 8.000 à nos adversaires ;

– A Koubaye et Ouromodi où il n’y pas eu du tout de vote, constat fait en présence des membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), des résultats ont été fabriqués de toute pièce pour donner des milliers de voix à la même liste ;

– A Korienze, l’écart qui était de loin en notre faveur a été renversé au profit de nos adversaires par un jeu de manipulation des chiffres ;

– A Soyi, les semblants de vote dans un village ont conduit à donner des chiffres manipulés pour les besoins de la même cause.

Nous prenons les opinions nationale et internationale à témoin et de demandons qu’un coup d’arrêt sans fioritures soit donné à cette opération. Pensons aux populations de Mopti qui souffrent déjà le martyr en raison de l’insécurité et la crise communautaire aux conséquences économiques effroyables. Évitons une crise post-électorale à Mopti.

Nous appelons les autorités maliennes à la vigilance car ces élections sont supposées participer au règlement de notre crise et à la pacification de notre pays.

Nous rappelons à tous les acteurs nationaux que les mêmes causes produiront toujours les mêmes effets. L’injustice insolente d’aujourd’hui produira inévitablement le conflit de demain.

Nous exigeons que les voix artificielles créées soient annulées et que puissent siéger à l’Assemblée nationale ceux qui ont été désignés par le Peuple. Il n’y aucun doute que celui qui a triché pour être élu conduira son mandat sur la même base.

Le Mali mérite autre chose. Le Mali demande autre chose.

Bamako le 22 avril 2020

Pour l’UDD,

Tièman H. Coulibaly

Pour le PS-Yelen kura, Mahamadou Sanogo

INFO-MATIN

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct