Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le Premier ministre au lancement des concertations régionales sur la jeunesse et l’emploi à Mopti: « AVEC UNE JEUNESSE AUSSI DYNAMIQUE, ON NE PEUT AVOIR QUE DE L’ESPOIR »

Le jeudi 4 juillet 2019 dans la Venise malienne, le Premier ministre Boubou Cissé a lancé les concertations régionales sur la jeunesse et l’emploi dans la salle de spectacle Sory Bamba. L’événement, placé sous le thème : «la problématique actualisée de la jeunesse par les jeunes, une priorité nationale du développement», s’est déroulé en présence des membres du gouvernement, notamment Arouna Modibo Touré, ministre de la Jeunesse et des Sports.


En organisant cette rencontre dans la 5è Région en proie à une insécurité, le Conseil national des jeunes du Mali (CNJ) fait preuve d’engagement à prendre toute sa part dans la quête de la paix. A ce propos, Souleymane Satigui Sidibé, président du CNJ, a estimé qu’il fallait encourager les jeunes à reprendre à leur compte les causes de la paix pour qu’ils contribuent à la lutte contre l’extrémisme violent au lieu de l’alimenter. « La jeunesse devrait être le meilleur rempart contre l’obscurantisme », a-t-il déclaré. « Mais, lorsque les jeunes n’arrivent pas à concrétiser leurs légitimes ambitions, celles-ci se transforment alors en frustrations que les groupes extrémistes mettent à profit », a-t-il ajouté.
Selon le président du CNJ, l’Etat doit apporter des réponses idoines aux préoccupations de la jeunesse qui souffre du chômage, de la multiplication des contrats a duré déterminé (CDD) et d’une très faible reconnaissance de ses diplômes. Autant de maux diagnostiqués lors de ces concertations qui se tiendront dans toutes les régions administratives, en prélude aux assises nationales.
D’ores et déjà, le gouvernement, à travers le département en charge de la jeunesse, a donné l’assurance d’apporter les réponses adéquates aux principales recommandations et conclusions qui sortiront de ces concertations. En effet, dira le ministre Arouna Modibo Touré, les jeunes méritent une attention particulière. Et l’ensemble des Maliens doivent accorder leur indéfectible appui à la jeunesse qui, concrètement épaulée, libéra son énergie créatrice au bénéfice du pays. « Nous devons également mettre à leur disposition les ressources et outils utiles à leur épanouissement et nécessaire à la réalisation de leurs aspirations. C’est de cette manière que nous réussirons à préparer la vigoureuse relève», a-t-il plaidé.
Convaincu que l’avenir est loin d’être sombre pour notre pays, le ministre Touré a rappelé aux jeunes que bâtir une nation est un devoir de génération qui nécessite de l’investissement personnel et la vitalité dans les actions salvatrices.
« Avec une jeunesse aussi dynamique, on ne peut avoir que de l’espoir », s’est réjoui le chef du gouvernement. Dr Boubou Cissé a rappelé les défis de l’heure, et a souhaité les relever avec tout le monde, en particulier les jeunes. Il s’est dit persuadé que «la solution est dans leurs mains » et qu’ils aideront le gouvernement, à travers un sursaut national, à faire en sorte que la cohésion nationale revienne dans notre pays.

Envoyé spécial
Issa DEMBÉLÉ

Source: L’Essor-Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct