Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le milliardaire américain, Jeffrey Epstein arrêté pour trafic sexuel

Le milliardaire américain, ami des stars et des puissants, Jeffrey Epstein a été arrêté aux Etats-Unis à son retour de France, pour des accusations de “trafic sexuel”, ont indiqué des médias américains.

Jeffrey Epstein a été arrêté à New York et comparaîtra devant le tribunal lundi, ont déclaré des responsables de la loi aux médias américains.

Cela intervient alors que la controverse a repris au sujet d’un accord de plaidoyer qu’il a déjà conclu pour mettre fin à une enquête fédérale à son encontre. Alors qu’il encourait la prison à vie, il était parvenu à un accord controversé de négociation de peine en acceptant de plaider coupable pour le seul chef d’avoir sollicité les services de prostituées mineures.

Son avocat n’a pas encore commenté les dernières accusations. Les responsables de l’application de la loi n’ont pas été autorisés à discuter de l’affaire, mais plusieurs ont parlé aux médias américains sous le couvert de l’anonymat. Les dernières accusations découlent d’allégations selon lesquelles Epstein aurait payé pour des massages à des filles mineures et les aurait agressées dans ses maisons à New York et en Floride.

Sa maison de New York – une ancienne école de plus de 4 500 m² au cœur de Manhattan – aurait été, selon CBS Miami, perquisitionnée peu après son arrestation.

Epstein, 66 ans, avait déjà été accusé d’avoir abusé sexuellement de dizaines d’adolescentes. Le riche financier qui était ami avec l’ancien président des États-Unis, Bill Clinton , Donald Trump, et le prince Andrew, a conclu un accord de plaidoyer afin d’éviter les accusations de trafic de drogue à caractère fédéral devant le tribunal.

Jeffrey Epstein a déjà été accusé il y a plus de dix ans d’avoir recouru aux services de dizaines de prostituées mineures, notamment dans sa grande demeure de Palm Beach, en Floride. Il avait été condamné en 2008 à 18 mois de prison. Alors qu’il encourait la prison à vie, il était parvenu à un accord controversé de négociation de peine en acceptant de plaider coupable pour le seul chef d’avoir sollicité les services de prostituées mineures.

Cet accord obtenu avec le procureur de Floride de l’époque Alexander Acosta lui avait permis d’écourter à treize mois sa peine et de bénéficier d’un aménagement favorable de ses conditions.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct