Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

L’Allemagne livre 29 véhicules blindés d’origine sud-africaine aux forces armées maliennes

Alors que la Force conjointe du G5 Sahel [FC-G5S], qui doit compter 5.000 soldats fournis par le Mali, la Mauritanie, le Bukina Faso, le Niger et le Tchad, peine toujours à monter en puissance. L’un des raisons est que les financements nécessaires qui avaient été promis lors de deux conférences de donateurs n’ont toujours pas été débloqués dans leur intégralité. Pour rappel, il est question de 420 millions d’euros.

Aussi, l’Union européenne [UE], qui avait déjà accordé 100 millions d’euros à cette Force conjointe du G5 Sahel, a remis la main au pot, en accordant, le 11 juillet, une rallonge de 138 millions d’euros.

« Nous avons décidé de consolider le partenariat sur la base des priorités suivantes : l’appropriation par les cinq pays du G5 Sahel, notamment à travers une coordination renforcée par le Secrétariat permanent, la définition d’un cadre d’action intégré en matière de sécurité et de développement et l’identification de zones prioritaires sur lesquelles seront concentrés les efforts des parties », a expliqué Federica Mogherini, la Haute Réprésentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique étrangère.

Par ailleurs, les forces armées des pays du G5 Sahel ont également reçu des aides en nature, c’est à dire des armes, des véhicules, des systèmes de transmission et du matériel de campagne. La France a ainsi fourni des pick-up livrés par Technamm à plusieurs d’entre-eux. De même que le Qatar, qui a donné 24 blindés Storm Light APC au Mali et au Burkina Faso.

Cette liste vient d’être complétée par l’Allemagne, qui a confirmé, ce 19 juillet, la fourniture de 29 véhicules de type MRAP [Mine Resistant Ambush Protected] « Casspir » aux forces armées maliennes [FAMa].

Une cérémonie pour marquer cette livraison [qui a commencé il y a quelques semaines] a été organisée le 16 juillet à Kati, en présence de l’ambassadeur allemand au Mali, Dietrich Becker, et du général Abdoulaye Coulibaly, le chef d’état-major malien.

Selon les explications données par ministère allemand de la Défense, ces Casspir sont des véhicules d’occasion qui ont été remis à neuf avant d’être remis aux FAMa. La formation des conducteurs et des mécaniciens se fait via la mission européenne EUTM Mali. Enfin, des pièces de rechange ont aussi été fournies par Berlin, de même que 4.100 gilets pare-balles et 2.700 casques de protection balistique.

D’une masse au combat de plus de 11 tonnes, passant pour être robuste et rustique, le Casspir a été mis au point dans les années 1970 par la société sud-africaine TFM. Il peut transporter jusqu’à 14 soldats [2+12]. Ce véhicule 4×4 peut être armé par un canon MG de 20 mm ou trois mitrailleuses de 7,62mm.

Photo : Ministère allemande de la Défense

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct