Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Ki a di Koi ???: Lancéni Balla Kéita, ancien député, à ATT

Mon cher cousin, depuis ton départ sur Dakar en Avril 2012, c’est la première fois que je t’écrive.

Lanceni Balla Keita ancien ministre

Les circonstances de ton départ m’ont surpris et il me fallait un temps assez long pour connaître la réalité des choses au Mali à travers mon travail parlementaire qui avait été annulé par un communiqué du CNRDRE dont j’ai oublié le numéro actuellement.

Un coup d’Etat explique les circonstances d’un  départ surprenant.

Moussa Mara, ancien Premier ministre

Je suis proche de tous les leaders religieux et de tous les courants religieux du Mali, y compris des chrétiens. Je suis l’un des seuls responsables politiques du pays, si ce n’est le seul, à avoir des contacts réguliers avec tous les évêques du Mali !

Si vous étiez si proches des religieux, vous devriez aussi vous montrer très modeste, comme Jésus qui baisait les pieds des pauvres.

Housseini Amion Guindo, président de la CODEM

Dans la parution du journal le combat du 12 mai 2016 N°1318, l’ancien premier ministre Monsieur Moussa Mara aurait déclaré, je cite : « Je suis prêt à me lancer dans la bataille présidentielle de 2018… » Si cette déclaration est vraie, elle ressemble à une véritable fuite en avant de sa part, car les maliens de l’intérieur comme de l’extérieur attendent les conclusions de l’enquête parlementaire déclenchée suite aux événements malheureux de Kidal dont les responsabilités doivent être situées dans la justice et la réconciliation.

Et la liberté d’expression, qu’en faites-vous ?

Modibo Kéita Directeur national du commerce

Pour que les prix puissent être respectés pendant le mois de carême, les missions régaliennes de la direction nationale du commerce consistent à surveiller le prix sur le marché, à voir l’évolution des prix. Lorsque les prix augmentent, dans le cadre de notre mission, on informe les autorités pour que des dispositions rapides soient prises.

Difficile de lutter contre la rétention de stocks, ce qui, du coup, fait grimper les prix, à moins de se rendre dans les caves et les magasins aux portes cadenassées.

B.D.

Source: Canard dechainé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct