Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Institut Néerlandais pour la démocratie Multipartite (NIMD) : Deux promotions prêtes à rehausser le niveau de la politique et de la démocratie au Mali

La salle de presse du CICB de Bamako a abrité le jeudi 25 novembre 2021 la cérémonie de sortie de deux promotions de l’institut Néerlandais pour la démocratie Multipartite (NIMD). Il s’agit de la promotion Mamadou Konaté de l’école politique (EP) et de Thomas Izidore Sankara de l’école démocratique (ED).

Étaient présents à cette cérémonie : le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de Construction citoyenne ; le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, l’Ambassadeur de l’Union Européenne et le représentant régional du NIMD au Sahel.

A l’entame de ses propos, le représentant régional du NIMD au Sahel, Ibrahim Maïga a expliqué les motivations de ces formations de jeunes.  « Cet appui du NIMD est, sans prétention aucune, une contribution de par notre vocation à l’élan de refondation tel exprimé par les autorités de la transition et les forces vives de la nation ainsi aux efforts conjoints d’expressions pluriels et diversifiés des acteurs politiques au Mali », a-t-il expliqué. A l’en croire, son organisation a l’ambition de former, au Mali, 210 jeunes femmes et hommes, dont 90 au sein de l’école politique et 120 au sein de l’école démocratique. Ils seront répartis, selon Ibrahim Maïga, en 7 promotions qui seront formés aux termes de 18 mois.

Avant de clore, le représentant régional du NIMD au Sahel a invité les partenaires techniques et financiers qui soutiennent la gouvernance à aider son organisation afin qu’elle puisse multiplier les écoles dans toutes les régions du Mali.

Pour sa part, le lieutenant-colonel Abdoulaye Maïga, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation a salué l’initiative du NIMD. « Ce projet de formations des écoles politiques et démocratique est à féliciter car, il intervient à un moment important crucial que traverse le Mali », a-t-il déclaré avant d’ajouter : « vous avez fait un bon choix en baptisant les promotions par les hautes figures Mamadou Konaté, un des pionniers de l’indépendance et Thomas Sankara l’un des plus grandes figures qui inspirent la jeunesse panafricaniste ».

Aux récipiendaires, le ministre Maïga a adressé un message d’encouragement. « Chers récipiendaires, les défis qui vous attendent sont nombreux et je suis persuadé que vous élèverait à hauteurs de l’expérience placée en vous, car le colonel Assimi Goita, président de la transition avait dit ceci ‘’si j’échoue c’est toute la jeunesse qui a échoué’’. Alors je vous dis que vous n’avez pas droit à l’erreur ».

Quant à M. Mossa Ag Attaher, il a indiqué que les écoles politiques et démocratiques constituent un fabuleux programme de renforcement des compétences au profit des jeunes qui ambitionnent de s’engager dans la politique avec ces vertus et ces pratiques rimant avec l’éthique et les valeurs sociétales. Il a particulièrement remercié l’Union Européenne et l’Institut Néerlandais pour la démocratie et Multipartite qui ont fait l’effort de mobiliser les ressources en vue d’assurer la formation et de prendre les pentes pour venir participer à la cérémonie de sortie des deux promotions.

Pour M. Bart Ouvry, Ambassadeur de l’Union Européenne au Mali, cette école de formation des jeunes politiques et démocratiques est une chance méritée.  Pour lui, l’intérêt de l’Union Européenne est fondamentalement de voir un Mali prospère et puissant qui va continuer d’avancer malgré tout.

Rappelons qu’un major a été identifié pour chacune des deux promotions. Ainsi ces deux majors bénéficieront d’un voyage de formation aux Pays-Bas.

Notons que l’institut néerlandais pour la démocratie multipartite est une organisation non gouvernementale qui a pour objectif de promouvoir la politique paisible, juste inclusive et représentative partout dans le monde.

Le NIMD a lancé le projet d’école politique et démocratique en partenariat avec l’Union Européenne. Le lancement a eu lieu le 3 juillet 2021 au CICB. Ce projet sera fonctionnel durant 18 mois soit 1 an 6 mois. Durant ce temps, des jeunes seront formés afin acquérir des compétences nécessaires pour entamer une carrière dans la veille démocratique où dans la sphère politique.

Tioumbè Adeline Tolofoudié Stagiaire

Source : LE PAYS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct