Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

FORUM KEL ANSER A TOMBOUCTOU : Le pacificateur pompier, Mohamed Ould Matali, crache ses vérités !

A la faveur d’un forum pour la paix et le développement organisé par la communauté Kel Ansar de Tombouctou, la semaine dernière, l’honorable Mohamed Ouldi Matali (un homme très engagé pour la paix) a craché les vérités à l’endroit des groupes armés signataires de l’Accord d’Alger mais qui continuent de jouer à la politique de l’Autriche et à la manipulation. Grand patriote et républicain qui s’est toujours battu inlassablement pour l’unification et la paix au Mali, Matali n’a pas manqué de lancer un appel pressant à toutes les communautés de se mettre ensemble pour le Mali. Car selon lui, c’est ensemble unis que nous ferons le Mali.

« Tous les responsables du Nord de l’Azawad ont signé depuis le 15 mai-20 juin 2015 la paix et la reconnaissance du Mali. A partir de cet instant, celui qui dit qu’il n’est pas dans le Mali, il a menti il n’a qu’à sortir », a déclaré d’entrée de jeu l’honorable Mohamed Ould Matali. Connu pour la propension de dire haut ceux que les autres murmurent bas, Matali de poursuivre : « Nous sommes dans le Mali, on ne peut pas réussir si le Mali est faible. Ceux qui sont en train de tenir un autre discours et faire des agissements contraires, mentent et manipulent…. Car, ils ont signé l’Accord et l’appartenance de la République du Mali. Tous.  Je dis bien haut et fort tous… ».

Et l’honorable d’ajouter : « Réunir ou regrouper des gens pour dire ceci ou cela, tous ceux qui le font si le Mali n’est pas dedans est contre nous. Tout ce qui ne nous met pas ensemble est contre nous. Tout ce que nous ne faisons pas ensemble est contre nous… ».

Leader communautaire et membre très influent de la Plateforme des mouvements du 14 juin 2014 d’Alger, Matali de conclure : « Bellah, Touareg, Souhrai, Bamabara, Peulh, Maure, Tamachecks… nous devrons tous nous mettre ensemble. Si on n’a pas la paix à Bamako, on ne peut pas construire. Si on n’a pas la paix à Kidal, on ne pas construire. Si on n’a pas la paix à Taoudéni, on ne peut pas construire… Soyons ensemble. Ensemble on fera le Mali. »

Matali, un pacificateur pompier

Rappelons que ce n’est pas pour rien que le président du Conseil national de la Transition Malick Diaw a nommé Mohamed Ould Matali comme son conseil spécial. Car c’est un choix très judicieux pour la réussite de la transition, selon plusieurs observateurs avertis. Pétri d’expérience, l’homme est un cadre valeureux qui a démontré à suffisance son patriotisme partout où il aura servi le Mali. Depuis 2012, Matali se bat corps et âme pour la résolution définitive de la crise dans la partie septentrionale malienne et à recoudre le tissu social à Bourem en particulier et dans l’ensemble du nord en général. Dignitaire très respecté de toutes les communautés du nord où il mène quotidiennement un combat pour le bien-être des populations, Ould Matali prêche la paix, la cohabitation, le vivre ensemble et surtout l’engagement de toutes les communautés sans distinction de race ni de religion, seul gage d’une paix et d’un développement harmonieux.

Sociable, digne et très intègre, cet Arabe bon teint, connu pour son sérieux dans le travail et craint pour sa propension à dire tout haut ce que les autres murmurent plus bas, a cependant entrepris plusieurs séries de missions dans ce sens de rassembler les communautés. Dans toutes les localités visitées, il  a invité les communautés à dépasser les clivages politiques ou d’appartenance à un groupe armé.

Agoumour

Source: Le Démocrate- Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct