Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Financement des autorités intérimaires : la dilapidation des fonds serait un vrai danger pour le pays !

Lors de la 39ème session ordinaire du comité de suivi de l’accord pour la paix et la réconciliation tenue la semaine dernière à Bamako, les émissaires du gouvernement ont annoncé que plus de 2 milliards de francs CFA seront débloqués par l’agence nationale d’investissement des collectivités territoriales pour la relance des activités des autorités intérimaires mises en place.

Aujourd’hui, le seul défi qui s’impose est celui de la bonne gestion de ces appuis financiers. Déjà les missions de ces autorités intérimaires qui concernent l’ensemble des régions du nord sont connues. Il s’agit principalement d’assurer la remise en marche et le fonctionnement des services sociaux de base ; de participer à l’organisation de concertations des populations et des opérations électorales et référendaires dans l’ensemble desdites régions. Une autre mission est de faciliter et de préparer le retour, la réinstallation et la réinsertion des réfugiés, des déplacés, ainsi que la réhabilitation des personnes sinistrées tout en appuyant la mise en œuvre du Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC).

La réussite de ces missions peut favoriser de façon rapide et durable le retour de la paix et de la stabilité dans la partie septentrionale du pays. D’autant plus que l’urgence aujourd’hui est le retour effectif des services sociaux de base et la sécurisation des personnes et leurs biens. Cette dimension ne sera effectivement prise en compte que lorsque ces appuis financiers et matériels à ces organises intérimaires sont utilisés aux besoins des bénéficiaires.

Il faut rappeler que le président de chaque Autorité intérimaire est l’ordonnateur du budget de la collectivité territoriale concernée et le comptable est un agent du Trésor public. Les deux sont assistés par un délégué du Contrôle financier de l’Etat.

Ousmane BALLO

Source : Ziré-hebdo

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct