Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Fin de la session d’octobre du CNT : L’heure a été au bilan

L’heure était au bilan le jeudi 16 décembre 2021 au CICB à l’occasion de la dernière session plénière marquant la fin de la session ordinaire d’octobre 2021 du Conseil National de la Transition. Le président de l’institution a saisi l’opportunité pour faire le tour d’horizon des activités menées du 04 octobre dernier, date d’ouverture, à ce jour.

En plus de la loi des finances, dira le colonel Malick Diaw, ils ont pu voter treize (13) autres lois majeures au nombre desquels la loi portant organisation de la recherche, de l’exploitation et du transport des hydrocarbures, celle portant création de la réserve de biosphère du Gourma, la loi instituant le Vérificateur Général, celle autorisant le Gouvernement à prendre certaines mesures par ordonnances, ainsi que plusieurs ratifications d’Ordonnances.

« Je rappelle que ces ratifications sont destinées exclusivement à renforcer notre capacité de riposte face à la pandémie du COVID 19 d’une part et, d’autre part, à ouvrir la voie à divers financements d’infrastructures routières, aéroportuaires et hydroélectriques pour le confort de notre économie nationale. » a t-il martelé

Par ailleurs, la loi ratifiant l’ordonnance de création de l’Agence Nationale de la Sécurité d’Etat et celle relative aux centres de perfectionnement préfectoral de Gao, de Nioro et de San que les membres de l’organe législatif de la transition ont également votées au cours de cette session, devront renforcer davantage l’efficacité des services de renseignement et les performances des représentants de l’Etat.

« Chers collègues, s’agissant du fonctionnement régulier et de la gouvernance du Conseil national de Transition, nous nous félicitons d’avoir adopté le projet de budget 2022 du CNT, examiné le rapport de contrôle de l’exécution du budget du CNT, au titre du 2ème trimestre 2021 et procédé à la relecture de certaines dispositions de notre Règlement Intérieur pour lesquelles nous attendons la réaction de la Cour Constitutionnelle. » a laissé entendre le président pour ensuite ajouter que dans le cadre de leur mission de contrôle de l’action gouvernementale, quatre (4) séances de questions orales ont été organisées et certaines questions écrites ont été adressées à différents ministres. En outre, d’importantes activités de terrain ont été effectuées par certaines commissions générales.

ANDROUICHA

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct