Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Festival de football féminin : Journée mémorable à Bougouni

Situé à 165 kilomètres de Bamako sur la route de Sikasso, Bougouni a abrité la première édition du festival de foot féminin, le samedi 4 décembre. Comme il fallait s’y attendre, la population s’est fortement mobilisée pour donner un éclat particulier à l’événement.

La fête a débuté avec l’accueil populaire réservé à la délégation à son arrivée à Bougouni. Plusieurs dizaines de personnes sont sorties pour accueillir la délégation qui sera, ensuite escortée par une foule en liesse jusqu’au stade Moussa Diakité où se trouvaient déjà les participantes au Festival.

Juste le temps pour les officiels (entre autres on peut citer Mamadou Sidibé, le représentant du gouverneur de la Région, le représentant du maire Bani Touré, le président de la Fédération malienne de football, Mamoutou Touré «Bavieux», le président de la commission ad hoc du foot féminin de la Femafoot, Me Famakan Dembélé) et les invités de prendre place dans la loge officielle, la fête pouvait commencer.

Avant l’entrée en lice des joueuses, le public va réserver un long standing ovation à la délégation venue de Bamako et exprimer sa joie de voir la capitale du Banimonotié abriter cette grande première du football féminin du pays.«Ce festival est l’occasion pour nous les parents de se retrouver et d’échanger. Cela permet aussi de nous épanouir et d’oublier un peu le stress.

Le festival contribue à la cohésion sociale et renforce les liens entre nos enfants. Je suis batteur de tam-tam, trois de mes enfants participent au Festival. Elles sont très contentes d’être là, moi aussi. Merci à la Fédération malienne de football et à ses partenaires», a exprimé Moussa Doumbia, 50 ans.

Des propos appuyés par, le représentant du maire de Bougouni, Bani Touré. «Je félicite la population de Bougouni pour sa grande mobilisation en faveur des enfants. Non seulement les parents ont adhéré au projet, mais ont surtout tenu à accompagner les enfants en venant nombreux au stade. En tant qu’élu, je suis fier de la mobilisation de la population. Ensemble, main dans la main pour le développement de notre Région», a dit Bani Touré.

La couverture médiatique a également été à la hauteur de l’événement, avec la présence très remarquée de la presse nationale. Les confrères ont été unanimes à direque cette première édition du Festival de Foot féminin a été un succès pour la Femafoot et ses partenaires.

«Chapeau aux organisateurs, le Festival a été une réussite totale. Je me souviendrai longtemps de l’accueil réservé à la délégation par la population», a confié notre confrère de L’Indépendant, Abdoul Dembélé. Pour Sidy Traoré «Sacré» de radio Djèkafo, «tout a été parfait, même si les filles auraient aimé que le festival s’étale sur deux jours.

On a même vu des filles pleurer de joie à la fin du Festival», a témoigné celui que l’on appelle par le sobriquet Sacré. Notre confrère a invité la Femafoot et ses partenaires à examiner, dès à présent, la possibilité d’ajouter un jour supplémentaire à la durée du Festival

D. B.

Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct