Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Faculté des Lettres, des langues et des sciences du langage : une grève avec des conséquences néfastes

Les étudiants de la Faculté des lettres, des langues et des sciences du langage (FLSL) sont en grève depuis le 2 mai 2014. Motif : Suite à la proclamation des résultats définitifs des examens de l’année universitaire 2012-2013, la semaine dernière, le comité Aeem a estimé que les requêtes faites auprès de l’administration par les étudiants n’ont pas abouti.

Certains étudiants disent qu’il n’y a pas eu un bon traitement des réclamations. Pour d’autres, cette sortie n’est autre que le fait que certains membres du  comité Aeem ont été contraints à reprendre leur classe pour insuffisance de travail ou ont été simplement exclus. «L’Aeem  croit  qu’il a le  droit  de  tout faire. Elle n’est  jamais-là  pour  les causes qu’elle  doit  défendre.

Mais quand  il s’agit des  causes inutiles, elle  se  permet  d’ interrompre  les  cours  des  pauvres  étudiants.  Et  personne  n’ose  s’opposer  à  sa décision. Elle   doit défendre les droits  des étudiants  et non ses intérêts. Dans ce cas, elle doit être dissoute », a martelé avec frustration un étudiant.

Au moment où nous mettions sous presse cet article, la date de la reprise des cours n’était toujours pas connue. Un débrayage qui risque de compromettre sérieusement une année universitaire qui est déjà très en retard. A côté de cette difficulté des étudiants, un constat s’impose aussi : c’est l’absence remarquée de certains professeurs. Ils sont le plus souvent en voyage ou dans des universités privées pour dispenser des cours.

Le moins que l’on puisse dire, en attendant que ces problèmes ne trouvent une solution heureuse, les étudiants continueront sans nul doute à boire du thé à la maison. Les autorités universitaires sont encore interpellées pour  faire en sorte que les cours puissent se dérouler  dans les meilleures conditions pour le bonheur des étudiants et du Mali.

Oumou  Koné (stagiaire)

SourceLerepublicainmali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct