Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

« Facebookan »: l’extrémisme

Le porte-parole du Cherif de Nioro a rappelé a réitéré encore l’appel du sait homme au président de la république, à limoger son Premier ministre Soumeylou. Cette nouvelle sortie du chérif, par la voix de ses émissaires, sous forme d’ultimatum, a indigné les internautes qui dénoncent un abus de religieux.

BINTOU : « Limoger SBM serait une grande perte »

Limoger SBM serait une grande perte et un retard pour le Mali. Donc, je conseille à notre président de garder le Premier ministre SBM à ses côtés pour le bonheur du Mali. Car IBK et SBM forment un duo exceptionnel pour le bonheur pour le Mali et la population malienne.

Paul Diarra : « C’est vrai rigolo »

C’est vrai rigolo, ce qui se passe au Mali. À l’heure où nous sommes, comment des gens, qui ne savent rien de la politique, se lèvent un jour pour demander la tête d’un homme de confiance du président non moins son Premier ministre. C’est du n’importe quoi ça ! Il faut qu’on se respecte, dans ce pays, mais comme tout le monde a le droit de dire ce qu’il pense, mais la dernière décision revient au président de la république. Le conseil que je lui donne, c’est de ne pas écouter ces fanatiques. SBM ne ménage aucun effort pour le Mali.

FASSO DEN : « Qu’ils fassent la part des choses »

Je pense que nos leaders religieux doivent faire la différence entre la politique et la religion. Ce sont deux choses qui sont diamétralement opposées. Donc, qu’ils fassent la part des choses et ce n’est pas à eux de dire au président IBK de limoger le Premier ministre, car celui-ci est là pour faire le bonheur du Mali.

GAFOU : « Il n’est plus crédible »

Je pense que l’imam MAHMOUD DICKO a perdu toute sa crédibilité. Il n’est plus crédible aux yeux des Maliens. On voit clair, dans son jeu, qu’il fait un combat ce qui est uniquement d’intérêt personnel et non pour la paix au Mali ou le bonheur des Maliens, mais personnels. Car, depuis l’arrivée de SBM à la primature, le business de l’imam est tombé dans l’eau.

Alpha Sow : « Dicko est sorti de son rôle »

Ce meeting a révélé le vrai visage de l’imam Dicko, mais aussi celui de beaucoup de chefs religieux. Dicko est sorti de son rôle en appelant à la subversion contre l’État, à cause d’une inimitié personnelle. Mais peu importe ce que Bouyé ou Dicko veulent, mais qu’ils sachent tout simplement que leurs souhaits de voir le Tigre partir de la primature ne verront jamais le jour. Vive Boubèye et merci pour ces donations aux musulmans, à bas les jaloux.

Aicha Barry : « Ils ne sont rien face à un état »

Bouyé et Mahmoud Dicko pensaient qu’ils pouvaient faire quelque chose contre ce pouvoir en place, mais c’est maintenant qu’ils ont vu qu’ils ne sont rien face à un État. Ils peuvent toujours rêver, mais Boubèye ne partira nulle part, s’ils ne sont pas contents qu’ils quittent le Mali, un point un trait.

Inna Mannassa Guindo : « Qu’ils restent à leur place »

Je ne sais pas pour qui M’Bouyé et Mahmoud Dicko se prennent. Mais je veux juste leur dire que ce n’est pas à eux qu’il revient la décision de faire partir un telle ou un telle. Vraiment, je pense que les chefs religieux maliens doivent comprendre que la politique n’est pas leur domaine de prédilection. Et un homme qui a autant fait pour le Mali comme SMB, je ne sais pas comment on peut demander son départ. Juste pour dire à ces deux hommes de rester à leur place et de laisser les politiques faire son travail.

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct