Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

EXHIBITION DES CHASSEURS EXÉCUTÉS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Entre propagande terroriste ou appel à Da na Ambassagou de  ne pas quitter ses Checkpoints

 

Le Gouvernement du Mali vient de décider de la levée de tous les checkpoints des groupes armés du centre. Cette décision qui vise particulièrement la milice Dogon Da Na Ambassagou a été mal accueillie par les populations qui se sentent  protégées  par leur présence. Aussitôt l’annonce faite par le Premier ministre, des images   provocantes ont commencé à  bonder les réseaux sociaux.

L’invasion  terroriste au Nord et au centre du pays   conjuguée  à  l’absence des Forces Armées du  Mali  sur l’ensemble du territoire a  donné naissance à des groupes d’autodéfense.  Concernant  le cas spécifique de la région de Mopti,  les chasseurs dozos de Bandiagara et environs ont mis en place  la milice Dana Ambassagou.   Amie pour certains (les populations dogons)  et ennemie pour d’autres »( les groupes terroristes) la milice Dana ambassagou  s’est révélée  dans le temps être  une forte organisation  avec  des instances politiques et militaires suscitant l’inquiétude au plus haut  sommet de l’Etat .    Ce  qui a occasionné   son projet  de désarmement engagé par le Gouvernement et tout récemment  la levée de ses checkpoints.  Bien que les raisons soient légitimes  car,’’ il ne saurait avoir  plusieurs armées dans un même pays’’ comme il a été plusieurs fois indiqué,  il est bon de noter que la présence de Dana Ambassagou rassure  les populations dogons du centre.   Aussi pour certainement  les appeler à résister suite à l’annonce du Premier ministre en visite dans la région de  lever tous les cheickpoints de la milice dogon, des images provocantes ont commencé à faire le tour des réseaux sociaux. On voit    les corps à moitié calcinés de deux   individus habillés en chasseurs dozos .

Selon les premiers commentaires des internautes,  les images ne sont assimilables qu’à de la propagande des groupes terroristes qui tentent de faire peur par tous les moyens. Certes, les groupes terroristes de par le monde ont toujours diffusé  des images d’exécution  ou de torture  de leurs otages    mais les images de ces chasseurs pourraient venir également d’autres.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 28 FÉVRIER 2020

PAR MAHAMANE TOURE

NOUVEL HORIZON

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct