Regarder ORTM sur vos téléphones et tablettes

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Etat des lieux des juridictions au Mali : Voici le rapport de l’évaluation menée la DNAJ et l’USAID

Le Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, à travers la Direction Nationale de l’Administration de la justice (Dnaj) et l’appui de «Mali justice Project» de la coopération américaine, a procédé à une évaluation (en profondeur) du système judiciaire au Mali. Objectif ? Détecter les difficultés et dysfonctionnements de la justice au Mali, afin de la rendre plus performante et indépendante.

Mamadou Ismail Konate ministre justice garde sceaux droit homme

Le document  de plus d’une centaine de pages, fait un état des lieux exhaustif du service public de la justice, à travers notamment la situation des infrastructures, des équipements, les ressources humaines, les conditions de travail du personnel…

La rapport issu de cette évaluation, était au centre d’un atelier de deux jours qui s’est déroulé le 6 et 7 Avril 2017, à l’hôtel Salam, sous la présence du Ministre de la justice et des Droits de l’Homme, Me Mamadou Ismaïl Konaté, en présence de nombreux invités et de la famille de la Magistrature au grand complet : présidents et procureurs près des Cours d’appels de Kayes, Bamako et Mopti ; juges auprès des Tribunaux de grande Instance du pays ; magistrats de parquets et autres auxiliaires de la justice.  Cette étude financée par le gouvernement des Etats Unis, à travers l’Usaid, a couté 65 millions de dollars. Selon une source de l’Ambassade américaine, un tel appui traduit, l’importance que le président des Etats Unis et son peuple accordent à la sécurité des Maliens et à l’intégrité de leur grand pays. «Ils apportent ainsi la contribution aux défis et aux menaces qui pèsent encore sur le Mali», poursuit la même source. «Sur le plan judiciaire, l’initiative soutiendra le Ministère de la justice dans la mise en œuvre du Programme d’Urgence pour le Renforcement du Système judiciaire adopté en 2016. Elle mise sur le renforcement des institutions qui pilotent le secteur de la sécurité, dont la justice », a pour sa part déclaré M Folmsbee, Ambassadeur des Etats Unis. Pour le diplomate, l’objectif d’une telle évaluation consiste à forger des systèmes sécuritaires performants, capables d’assurer la sécurité des citoyens. «La démocratie malienne a besoin d’une justice efficace, impartiale et sereine. Le rapport d’évaluation des juridictions du Mali, qui nous réunit aujourd’hui, pose des jalons pour le succès de la réforme du système judiciaire malien», ajoute l’ambassadeur, Folmsbee.

Pour le ministre de la justice, a loué la qualité du nouveau rapport issu de l’enquête conjointement menée par la Dnaj et l’Usaid sur l’état des juridictions du Mali. Pour Mamadou Ismail Konaté, ce qui fait la valeur de cet outil, c’est sa mise en perspective des difficultés  et les recommandations  pour l’action. Pour le chef du département, la  tâche, quoiqu’immense, est loin de décourager le gouvernement. Qui, dira-t-il, a entrepris une reconstruction en profondeur de notre Etat, en particulier la justice. «Chacun sait combien la refondation d’un Etat républicain au Mali est une ardente obligation pour restaurer la confiance, relancer le développement et promouvoir le bien commun. Cette reconstruction de l’Etat implique une profonde modernisation de notre appareil judiciaire», a précisé le ministre de la justice, dans son discours d’ouverture des travaux de l’atelier ; Une rencontre qui a également traité de la question de la modification du statut de la magistrature.

 

La rédaction

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct