Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

En un mot : Le gouvernement entre le marteau et l’enclume

Les Etats-Unis, le Canada, la France, l’Union européenne, les organisations de défense des droits de l’Homme et les associations de défense de la communauté peule ainsi que des partis politiques de l’opposition : tous mettent la pression sur le gouvernement pour traduire en justice les militaires que le ministre de la Défense et des Anciens combattants a reconnu être impliqués dans l’exécution de 25 personnes la semaine dernière au centre. Ce week-end aussi on a dénoncé malheureusement l’assassinat de plusieurs dizaines de civils.

Au sein du gouvernement où des ministres dénoncent les aveux jugés trop rapides de leur collègue de la Défense et des Anciens combattants, on est très dérangé par la situation surtout qu’on craint que l’arrestation des soldats sur le terrain n’entraine pas un malaise, voire des révoltes de la part des hommes de rang qui ont beaucoup de récriminations. C’est un drame cornélien qui se joue présentement dans le gouvernement.

DAK

Source: L’ indicateur du renouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct