Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

En un mot : Le bouc émissaire de Gao

La fronde contre le gouverneur de la 7e région, Seydou Traoré, est loin d’être un cas isolé et interpelle les plus hautes autorités. Que peut faire un chef de l’exécutif régional sans le pouvoir central ? Peu de choses dans la mesure où certains problèmes relèvent plus de la compétence de Bamako. A Gao, la colère contre le gouverneur est de plus en plus traitée sous plusieurs angles et discréditent la classe politique locale.

gouvernorat cite askia gao

Dans cette manifestation, ce sont plutôt les têtes du secrétaire général de la présidence, Soumeylou Boubèye Maïga, et surtout du Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga, qui sont réellement visées.

Sinon comment comprendre qu’une telle action soit entreprise au même où de deux enfants valables de la Cité des Askia servent au plus haut sommet de l’Etat. La volonté de nuire est visible dans cette affaire qui sent plus le règlement de compte qu’un combat pour le développement de la région. Au rythme des revendications et de la protestation, tout laisse croire à une manipulation savamment orchestrée pour faire échouer les enfants du terroir. Et c’est en cela que le gouverneur est un bouc émissaire.

 

DAK

L’indicateur du Renouveau
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct