Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

En un mot : complot ministériel

Le report de la démolition des maisons illicites dans la zone aéroportuaire devait bien arriver d’autant plus que des membres du gouvernement ont décidé de saboter le travail du ministre  des Domaines et des Affaires foncières.

 

On accuse le ministère de la Sécurité et de la Protection civile d’avoir fait fuiter sur les réseaux sociaux une lettre confidentielle, pour faire monter la pression. Les uns et les autres, bénéficiaires pour certains de parcelles sur le site et d’autres pour protéger les spéculateurs, ont eu gain de cause.

Des instructions ont vite été données pour suspendre les opérations en attendant des moments moins tendus. D’aucuns ont vite pensé que le recul du gouvernement est définitif  pour mettre plus de moyens et ainsi mettre définitivement main basse sur la zone au mépris de toutes les lois du pays.

Reste à espérer une pression interousnationale notamment des structures internationales de gestion du transport aérien, pour sauver cette autre partie du pays.

DAK

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct