Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

En Somalie, les Etats-Unis annoncent avoir tué 40 islamistes en quatre jours

Cinq frappes américaines ont visé des Chabab affiliés à Al-Qaida et des djihadistes du groupe Etat islamique.

terroristes islamistes shebab somaliens armes roquettes

Les Etats-Unis ont annoncé, lundi 13 novembre, avoir tué 40 islamistes en Somalie en quatre jours, au cours de cinq frappes visant des Chabab affiliés à Al-Qaida et des djihadistes du groupe Etat islamique (EI). Sur ce total, « 36 islamistes chabab et quatre combattants de l’EI ont été tués », a indiqué un porte-parole du Pentagone, le colonel Rob Manning, au cours d’un point de presse.

Quatre de ces frappes avaient déjà été annoncées par l’Africom, le commandement militaire américain chargé de l’Afrique. La première s’était déroulée jeudi à environ 160 km à l’ouest de Mogadiscio, et l’Africom avait fait état de « plusieurs islamistes Chabab tués ». Puis, samedi, un autre Chabab avait été tué près de Gaduud, environ 400 km au sud-ouest de Mogadiscio, après avoir « participé à une attaque contre un convoi américano-somalien ».

Dimanche, l’Africom avait fait état d’une frappe, dans la région de Shabelle, contre des Chabab, et une autre avait visé des combattants de l’EI dans la région semi-autonome du Puntland, dans le nord du pays. Enfin, la cinquième frappe a été menée dans la région de Shabelle, a précisé une porte-parole du Pentagone.

Plus de 350 morts en octobre

Début novembre, les Etats-Unis ont frappé l’EI pour la première fois dans ce pays où le président Donald Trump a autorisé, en mars, le Pentagone à lancer des opérations antiterroristes – par voies aérienne ou terrestre – pour soutenir le gouvernement somalien.

Les Chabab tentent depuis 2007 de renverser le gouvernement somalien soutenu par la communauté internationale. En 2010, ils ont proclamé leur allégeance à Al-Qaida, organisation à laquelle ils ont été officiellement intégrés en 2012. Mais plus récemment, certains d’entre eux ont fait défection au profit de l’EI. Ils sont basés dans la région semi-autonome du Puntland et leur leader est Abdul Qadir Mumin, placé en août 2016 sur la liste des terroristes internationaux par le département d’État américain.

Le 14 octobre a eu lieu à Mogadiscio l’attentat le plus meurtrier de l’histoire de la Somalie : l’explosion d’un camion piégé avait alors fait au moins 358 morts et 228 blessés. Puis, dans la nuit du 28 au 29 octobre, le siège d’un hôtel du nord de la capitale par un commando chabab avait fait au moins 27 morts.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct