Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

DR NANGO DEMBELE PDG DE LA CMDT-SA LORS DE LA 96EME SESSION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION: « Nous avions prévu un déficit de l’ordre de 15 milliards, mais à la clôture de l’exercice nous sommes à un bénéfice net de 5 milliards 465 millions francs CFA »

La 96 -ème Session du Conseil d’Administration de la Holding CMDT-SA s’est tenue le samedi 23 avril 2022 à l’Hôtel de l’Amitié de Bamako sous la présidence du Président Directeur Général, Dr Nango DEMBELE. Après examen des points inscrits à l’ordre du jour et  à l’issue des débats, le  Conseil a approuvé le procès-verbal de la 95eme Session du Conseil d’Administration de la Holding CMDT-SA tenue le 26 janvier 2022 ; le rapport de gestion du Président Directeur Général de la CMDT, et lui donner mandat de présenter le Rapport à l’Assemblée Générale Ordinaire et arrêter les états financiers de l’exercice clos le 31 décembre 2021, qui dégagent les résultats plus qu’encourageants : chiffre d’affaires 204, 190 milliards de francs CFA, résultat net 5,465 milliards de francs CFA et un total bilan de 237 007 milliards de francs CFA.

Devant les administrateurs le samedi dernier à l’Hôtel de l’Amitié , le Président directeur général de la CMDT, Dr Nango Dembélé a tout d’abord tenu à donner des explications sur les résultats enregistrés lors de la campagne 2021. Avec une prévision de déficit de 15 milliards de francs CFA, la CMDT s’est retrouvée avec un bénéfice net    de 5 milliards 465 millions de Francs CFA, ce qui est encourageant a expliqué le Président directeur général de la CMDT, Dr Nango Dembélé. « L’objet principal c’était de présenter les états financiers et l’état du budget. Ce qu’il faut retenir principalement c’est le résultat net positif. Le budget que nous avions prévu au début de l’année 2021, on avait prévu un déficit de l’ordre 15 milliards, mais à la clôture de l’exercice nous nous sommes retrouvés avec un bénéfice net de 5 milliards 465 millions de CFA ce qui est très tes encourageant. Ça a d’ailleurs valu à la CMDT des félicitations des membres du Conseil d’administration », a-t-il déclaré à l’issue de la rencontre avec la presse. Et d’ajouter   : « Et cela s’explique par deux choses : La bonne tenue des cours du coton sur le marché mondial et l’application du plan d’austérité que nous avions adopté ;  d’ailleurs le Conseil d’Administration nous avait encouragé à renforcer le plan d’austérité. Je pense que la conjugaison des uns et des autres nous ont permis d’avoir les résultats que nous avons aujourd’hui. ».

Des doute sur la bonne tenue de la campagne 2022-2023 et la disposition d’engrais au centre des débats

 D’autre part,  le Président Directeur général de la CMDT, Dr Nango Dembélé est revenu sur certaines informations tendant à mettre à mal la bonne tenue de la campagne 2022 et la disposition de l’engrais. Sur la question il a soutenu que depuis un certain temps chacun y va de son commentaire et de son analyse tout en admettant que c’est un problème mondial et que le Mali n’est pas le seul concerné à ce niveau : « Depuis un certain temps chacun y va de son diagnostic, de son analyse. Je dois d’abord dire que c’est un problème mondial, ce n’est pas seulement le Mali. Les gens oublient souvent que l’Ukraine et l’Union Soviétique c’est les principaux exportateurs d’engrais sur le marché africain, un peu avec les phosphates du Maroc. Et bien avant cette situation les gens font la confusion terrible de dire que c’est la CMDT qui passe le marché des intrants. Ce n’est pas le cas il y a un GIE qui travaille sur ça depuis des années. Le président c’est la confédération des producteurs de coton. Le premier vice-président c’est la CMDT et le deuxième vice-président c’est l’OHVN. C’est ce groupement d’intérêt économique qui donne les marchés, qui passe les marches qui fait l’appel d’offre et suit l’approvisionnement. Le rôle de la CMDT c’est de garantir les prêts au niveau du système bancaire et de recevoir les engrais dans ses magasins et de les distribuer au niveau des producteurs, mais chaque fois que vous regardez dans les journaux on parle de la CMDT et ceci cela. Je voulais apporter cette précision.

Deuxième chose,  il y a deux niveaux d’approvisionnement au niveau des intrants du pays en intrants. Il y a le niveau GIE qui concerne les intrants du système coton dont les contrats ont été passés pratiquement avant janvier. Et le deuxième niveau ça c’est le         Ministère de l’agriculture qui a son propre système d’approvisionnement dans les zones hors coton donc c’est deux systèmes totalement différents et les marchés ne se passent pas à la même période. ». A-t-il affirmé.

Et de soutenir que malgré l’embargo la CMDT a pu commencer l’approvisionnement des zones cotonnières  :« À la date d’aujourd’hui pour le complexe coton nous sommes au-delà de 47% et les livraisons continuent. En ce qui concerne le complexe céréale nous sommes au-delà de 50%. Pour ce qui concerne l’urée ça c’est un engrais dont l’arrivée dans le pays peut aller jusqu’à fin juin-début juillet. Le plus important pour nous c’est le complexe céréale et le complexe coton et nous sommes assez optimistes même si l’embargo gène le mouvement de ces intrants des ports de Dakar et d’Abidjan vers le Mali », a-t-il ajouté.  De passage,  le Président directeur général de la CMDT, Dr Nango Dembélé a saisi l’occasion pour aussi saluer les opérateurs maliens qui ne ménagent aucun effort pour honorer leurs engagements en vue de l’approvisionnement correcte du pays : « De mon côté naturellement, je suis optimiste. Pour rappel la campagne extraordinaire que nous avons pu réaliser cette année en fin juin je n’avais pas la totalité des engrais, mais les maliens ne savent pas donc on a travaillé d’arrache-pied avec quelques opérateurs économiques que je dois remercier ici pour pouvoir boucler le besoin en complexe coton, céréale et en urée donc si on se réfère à la campagne passée nous ne sommes pas tellement dans un retard alarmant », a  conclu le PDG de la CMDT, dr Nango DEMBELE à l’issue du 96eme Conseil d’Administration de la structure,  tenu à l’Hôtel de l’Amitié de Bamako.

BABA DEMBELE

Source: NOUVEL HORIZON

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct