Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Département de l’équipement et des transports ? Les coudées franches du Ministre Koumaré

Département de l’équipement et des transports ? Les coudées franches du Ministre Koumaré

Les évènements du 22 Mars 2012 ont mis un frein à plusieurs projets et travaux qui étaient en cours de réalisation sur l’ensemble du territoire malien. Il s’agissait notamment des secteurs des transports et des infrastructures routières et aéroportuaires. Depuis la période de la transition, le choix porté sur Mr. Koumaré, pour gérer le département de l’Equipement et des Transports, s’est révélé éclairé. C’est pourquoi, après les élections présidentielles, le Ministre Koumaré a été maintenu à son département . Cela n’est pas fortuit.

Le Ministre  Koumaré, depuis son arrivée  à la tête  de ce département, se bat, inlassablement,  pour que la  plupart des chantiers  qui  avait  été  interrompue, puisse reprendre. C’est ainsi  que la  route Bamako -Ségou  dont  les  travaux  avaient  suscité  beaucoup d’espoir, est en train  d’être  construite  avec beaucoup plus d’ardeur de ceux  qui en ont  la charge. En  outre,  au niveau  de l’aéroport, il  y a  une reprise  des activités de  rénovation dans le cadre du Millenium Challenge  Account. Mieux, le processus de concession, reprend cours, avec de nouvelles bases plus saines.

 

A ce sujet, le ministre est assez explicite : « l’évaluation qui avait été faite de l’aéroport, n’était pas exacte ». Pour le ministre, « on n’avait pas tenu compte des nouvelles installations financées par le Millénium Challenge Account ; On n’avait pas fait un diagnostic clair sur le personnel. Voilà pourquoi, la commission (constituée pour pouvoir statuer sur le processus de concession) a décidé de tout reprendre ». Ce qui signifie que la concession des aéroports, n’a jamais été effective, contrairement, à ce que beaucoup de gens pourraient croire. Cela est dû à la volonté des nouvelles autorités de ne pas brader les aéroports du Mali. « Nous sommes en train de constituer les dossiers d’Appel d’offres. C’est-à-dire voir comment on peut rédiger les termes de référence. Pour cela, nous avons commis les services d’un cabinet d’Audit. Il s’agit du cabinet d’Audit Sangaré et partenaires qui va nous aider à évaluer tout le processus de concession qui avait eu lieu, c’est-à-dire, voir où sont les faiblesses et les forces de ce processus de manière à pouvoir faire des termes de référence qui respectent scrupuleusement la  volonté des autorités actuelles. Autrement dit, la volonté de ne pas brader les aéroports, en tenant compte des aspirations profondes et légitimes du personnel. Nous voulons donner toutes les garanties possibles au personnel et évaluer les aéroports pour aller efficacement à une éventuelle concession » déclare le Ministre Koumaré sur le sujet. 

 

 

Plusieurs autres  chantiers  à travers le pays, sont  ouverts et se poursuivent  avec  succès.

 

Le Ministre  Koumaré, comme on peut le constater, a démontré  qu’il est un  homme  de terrain  qui suit  avec  assiduité  et rigueur, les différents  chantiers  ouverts sur l’ensemble  du territoire  national. En  plus de cela,  c’est avec  promptitude  que le département   de l’Equipement et des  Transports, s’intéresse aux  questions liées aux transports, à la  sécurité  routière.

 

Le moins que l’on puisse dire,  c’est que le Ministre  Koumaré  est en train de donner de  bons  exemples dans l’attelage gouvernemental. On se rappelle qu’à  l’issue  de l’incident  survenu  sur le  fleuve à Konan, il a été   le premier  à se  rendre sur le terrain. A tout cela, il faut  ajouter  le fait que sous sa supervision  éclairée, des dispositions sont en train d’être prises  pour  mieux  réglementer  la circulation sur le fleuve. Une  législation  en la matière  ne  tardera pas à être  institutionnalisée sur cet aspect  des transports.

 

Si  tous  les membres  du gouvernement  allaient avec la même détermination  dans  leurs  domaines respectifs, il n’y a pas de doute que bien  des problèmes  seront  rapidement  résolus et que l’espoir  suscité  par l’élection du président IBK, se concrétisera  et se consolidera pour le bien  de  tous les Maliens. Les actes posés par le Ministre Koumaré et la méthode qu’il utilise, cadrent  parfaitement avec la  vision du changement  prôné par le  président de la République.

 

Sinaly 

SourceLe Pouce

avatar
  Subscribe  
Notify of
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct