Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

DEF 2021 : « les auteurs des faux sujets vont répondre », promettent les autorités

Le premier ministre Choguel Kokalla Maïga a donné ce lundi matin 16 août 2021 le coup d’envoi de l’examen du DEF (diplôme d’études fondamentales). Plus de 230 mille candidats participent à cet examen de fin d’études fondamentales à travers le pays. Les syndicats d’enseignants signataires du 15 octobre ont décidé de boycotter cet examen, comme toutes les autres évaluations de fin d’année. Toutefois, les autorités scolaires assurent que tout est mis en œuvre pour le bon déroulement du DEF

Il est 8 heures au Groupe scolaire Cheick Ahmed Tidiane Diarra de Bamako quand le chef du gouvernement de transition ouvre l’enveloppe contenant le sujet de l’épreuve de rédaction. Avant de procéder au lancement des épreuves, le Premier s’est adressé aux candidats « Aujourd’hui, c’est sur vous que le pays compte. L’avenir du pays c’est vous. Seul le travail enoblit l’homme. », a-t-il dit en substance. Selon Choguel Kokalla Maïga, le gouvernement du Mali veille au bon déroulement des épreuves « Dans toutes les régions du Mali des délégations gouvernementales se sont rendues, parce que les hautes autorités de la transition ont estimé qu’il faut marquer la présence de l’Etat aux côtés des enfants qui passent les examens du DEF, aux côtés des parents qui sont inquiets, pour leur donner confiance. Et que le résultat qu’en attendent les Maliens puissent être au rendez-vous. », a déclaré le Premier ministre
Des faux sujets d’examen ont été publiés ces derniers jours. La ministre de l’éducation nationale Sidibé Dédéou Ousmane est revenue sur la question pour mettre en garde leurs auteurs. « Je demande aux parents d’élèves et aux élèves d’être sereins. Aussi je mets en garde les auteurs qui sont en train de diffuser ces fausses informations, d’arrêter parce qu’à l’heure où je vous parle des enquêtes sont en train d’être menées et les auteurs qui ont véhiculé ces faux sujets vont répondre. C’est clair et net. Donc qu’ils s’assument parce que le gouvernement va s’assumer aussi. Parce qu’on ne peut pas laisser quelques individus semer le trouble et impacter le bon déroulement des examens. », a-t-elle martelé.
Pour ce premier jour de l’examen, des candidats disent être confiants. « On nous a donné trois sujets de rédaction. J’ai pris le troisième qui portait sur l’insécurité au Mali. Je suis vraiment optimiste pour réussir au DEF. », a déclaré une candidate. Un autre candidat affirme que les sujets étaient abordables « Je me suis bien défendu et je pense que je vais réussir à l’examen »,
L’examen du DEF va durer trois jours.

Source: studiotamani

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct