Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Déclaration de candidature d’IBK : des Maliens se prononcent

Lundi le 28 mai 2018, en début de soirée, le président sortant, Ibrahim Boubacar Keïta, a fait sa déclaration de candidature à l’élection du 29 juillet prochain sur l’Ortm pour un second mandat. À cet effet, nous avons tendu notre micro à certains Maliens qui se prononcent sur cette candidature. Lisez !

   

Oumou Diarra, ménagère :

Selon moi, il devrait renoncer à  se présenter à nouveau à la présidentielle. Lors des élections de 2013, les gens sont sortis massivement pour aller voter pour lui afin qu’il puisse trouver des solutions aux problèmes des Maliens. Mais hélas, à notre surprise, au lieu de résoudre nos problèmes, il les a aggravés de plus. Certes, il est venu trouver que le pays allait mal sur plusieurs plans, surtout le plan sécuritaire, mais aujourd’hui, nous assistons à des tueries de tout genre. Quant à la violence, elle prend de plus en plus d’ampleur. Donc, qu’il renonce à cette deuxième candidature, sinon son pouvoir pourrait être victime  d’un coup d’Etat militaro-civil.

Moussa Kouyaté, mécanicien :

Je pense qu’il peut chercher à être président de nouveau afin de pouvoir continuer ses projets en cours. Toute personne qui viendrait après lui, aura du pain sur la planche. Le peu de travail qu’il a pu commencer, laissons-lui une chance de les achever et cinq ans n’est pas aussi long que ça. Mon choix est qu’il fasse les 10 ans et après ces 10 ans, un autre viendra. Il ne devrait plus faire de promesses au peuple, on n’a plus besoin de ses promesses car il ne parvient jamais à les tenir. Aujourd’hui, l’essentiel est qu’il parvienne à achever les projets qu’il a commencés lors du premier mandat. Donc, après ces deux mandats, il n’osera pas se présenter pour un troisième mandat.

Bemba Ballo, coiffeur :

À mon avis, il ne devrait plus se présenter pour un second mandat ; on ne veut plus entendre parler de lui. Nous voulons un autre président qui puisse faire notre affaire. Il ne peut plus le faire. Il dirige le pays comme sa famille et ce n’est pas normal.

Ramata Diawara, aide-ménagère :

À ma connaissance, il a encore le droit de se présenter de nouveau et je crois qu’il sera élu pour un 2èmemandat. Ce que les gens ignorent est qu’IBK a le soutien des personnalités. Et puis, il a consacré ses 5 ans à des agriculteurs qui sont prêts à le soutenir jusqu’à ce qu’il gagne de nouveau, étant donné que la majorité des Maliens sont des cultivateurs.

Adama Sangaré, chauffeur :

Pour moi, il devrait renoncer car c’est un président sans programme. Pendant ces cinq ans, il n’a pu résoudre aucun de nos problèmes sauf les aggraver. Surtout que la violence est devenue recrudescente. Certes il y a des associations de soutien à sa candidature qui se créent partout, mais il doit savoir qu’il n’a plus de chance avec nous Maliens, car il nous a vraiment déçus lors de ce premier mandat. On lui demande tout simplement de renoncer : le peuple ne veut plus de lui.

Awa Diallo, étudiante :

Selon moi, IBK ne devrait pas se présenter à la présidentielle cette fois-ci. Parce que la seule mission qui lui a été confiée lors de son premier mandat, qui était de mettre fin à la crise que nous traversons depuis 2012, n’a pas été accomplie. Quand on échoue, on cède sa place à quelqu’un d’autre. Toutes les promesses qu’il a faites étaient de fausses promesses parce qu’il ne pouvait jamais les tenir. Quand il gagnera un deuxième mandat, il va piétiner les Maliens sachant qu’il n’y aura pas de troisième mandat.

Aliou Coulibaly, étudiant :

À mon avis, il devrait renoncer car nous voulons du changement dans notre pays. Je constate qu’il n’a rien fait dans son premier mandat ; tous les Maliens lui ont montré qu’ils ne veulent plus de lui. On veut qu’il laisse la place à une autre personne afin que celle-ci puisse apporter des solutions à nos problèmes. On veut que notre pays avance, mais avec lui, c’est impossible. La majorité de la population veut qu’il s’en aille ! Pourquoi n’imiterait-il pas son homologue français François Hollande ? Ainsi, il sortira par la grande porte.

Propos recueillis par Korotoumou KARABENTA/Stagiaire

Le Reporter

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct