Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Crise au centre du Mali : Les organisations de la filière bétail, viande et lait s’indignent contre le gouvernement

Les organisations de la filière bétail, viande et lait étaient face à la presse le 29 Janvier 2019 à la Maison de la Presse. Le président de l’organisation M Hamssoulaye Diallo, a animé ladite conférence.  

Les peuls sont les plus gros perdants de la crise qui secoue dans le centre et nord de notre pays. Aujourd’hui, il ne se passe un jour sans qu’un peul soit dépourvu de ses troupeaux  par les chasseurs qui détiennent des armes. Les organisations de la filière bétail, viande et lait s’indignent contre l’irresponsabilité du gouvernement  dans la gestion de la crise du centre du pays.

Le président de l’organisation Hamssoulaye Diallo dira que, les peuls du Mali n’ont pas d’espace réservés pour le pâturage, et ils sont privés d’aller ailleurs avec leur troupeau pour faute d’insécurité. Pour lui, les peuls ne savent plus à quel  saint se vouer. Boubou Cissé indexe le gouvernement d’avoir soutenir les chasseurs contre eux. Selon lui, les autorités militaires ont désarmé les peuls même leur gourdin réservé à la conduite des troupeaux. Il y a des fois où les militaires passent le matin pour fouiller toute notre chambre s’il n y a pas d’arme et le petit soir, les chasseurs viendront nous tuer et amener nos troupeaux dans la brousse.

Pour mettre fin à cette injustice, les organisations de la filière bétail, viande et lait demandent au gouvernement de résoudre  les exactions subies aux éleveurs et leurs biens et punir les autres ; désarmer les détenteurs des armes partout au Mali ; assurer la sécurité des professionnels de la filière bétail, viande, lait et leurs biens partout au Mali,  dédommager les victimes dues à la crise actuelle etc

Dans le cadre de l’approvisionnement du marché et réduire les prix de la viande et du lait, les organisateurs exigent l’application du décret portant l’annulation de la TVA sur l’alimentation du bétail ; faciliter les moyens de transport de la viande ; donner des points  de ventes aux marchands de bétail dans toutes les communes du district de Bamako ; subventionner les aliments et les produits sanitaires du bétail entre autres.

Diam Wagué

 

Source: La Sirène

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct