Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Coupe de la Confédération : VICTOIRE IMPERATIVE POUR LE STADE MALIEN

Stade malien Bamako club football joueurs Les regards du public sportif malien seront braqués demain vers le stade Modibo Keïta où le Stade malien affrontera le FUS de Rabat au compte du match aller des barrages de la coupe de la Confédération. Eliminés de la Ligue des champions par Zesco United de Zambie, les Blancs tenteront de se qualifier pour la C2 et intégrer le Top 8 africain pour la cinquième fois de leur histoire après 2009, 2012, 2013 et 2015. L’objectif des Stadistes était la prestigieuse Champion’s league, mais comme le dit l’adage, «à défaut du lait de sa mère, on se contente de celui de sa grand-mère». Mais disons-le tout de suite, ce n’est pas gagné d’avance pour les protégés de Kamel Djabour qui auront en face un habitué des joutes continentales et qui disputeront la manche retour sur terrain adverse. Il va falloir donc négocier au mieux la confrontation de demain au stade Modibo Keïta pour préserver les chances de qualification de l’équipe à la phase de poules. Malheureusement, le contexte n’est pas très favorable pour les pensionnaires de Sotuba qui viennent de concéder un surprenant nul (2-2) contre le CSD après avoir mené 2-0 au tableau d’affichage. Le technicien stadiste ne s’explique pas encore le comportement de ses joueurs. «On a été rattrapé par des bêtises de nos joueurs, martèle Kamel Djabour. On a offert deux buts à l’adversaire, c’est incompréhensible voire inacceptable à ce niveau. On a péché par manque de concentration et perdu deux points bêtement», ajoutera Kamel Djabour qui ne cache pas ses inquiétudes pour le match de demain. «On doit jouer la semaine prochaine et avec le nombre d’occasions qu’on rate, ça devient très problématique. Il faut gagner chez soi et être meilleur que l’adversaire. On pense toujours aller battre les autres. Bien sûr qu’il y a des inquiétudes», insistera le technicien. L’attaquant Mamadou Coulibaly lui, se veut rassurant et estime que le nul conte le CSD a servi de leçon pour l’équipe. «Ce match doit servir de leçon pour mieux préparer la campagne africaine. Les supporters ne nous font plus confiance, mais nous sommes optimistes pour la suite des événements. On va surprendre les supporters contre le FUS de Rabat. On va gagner s’il plait à Dieu», dira Mamadou Coulibaly. Pour espérer atteindre la phase de poules de la coupe de la Confédération, le Stade malien doit améliorer le niveau de son jeu. La qualification pour l’équipe de Sotuba va probablement se jouer à Bamako. Il faut absolument gagner cette première manche pour mettre la pression sur les Marocains et les obliger à prendre des risques au retour. Expulsé contre Zesco United, le latéral Issiaka Samaké sera absent, tandis que Ouroakondo Nguiassou et Lassane Pléa sont incertains. Les Marocains eux, viendront au grand complet à Bamako. Selon nos informations, tous les éléments absents contre le SC Villa en huitième de finale de cette même C2 ont réintégré l’effectif et sont opérationnels. Les joueurs de Walid Regragui sont lancés dans la course conjointe à deux objectifs, le championnat marocain où le club occupe, à quelques journées de la fin, la deuxième place et la coupe de la Confédération. Après 26 journées de championnat, le FUS Rabat (43 points) est à 4 longueurs du leader, le Wydad Casablanca (47 points). Les deux équipes ont un match de moins. Sept autres rencontres sont programmées ce week-end sur le continent. Entre autres on peut citer la confrontation entre le TP Mazembé et le Stade gabésien, le duel entre l’Etoile du Sahel et CF Mounana et l’explication 100% maghrébine entre MO Béjaïa et l’Espérance Tunis. L. M. DIABY Samedi 7 mai au stade Modibo Keïta 17h : Stade malien-FUS Rabat Arbitrage du Burkibabé Seydou Tiama assité de son compatriote Max Philippo et du Botswanais Oamogetse Godisamang. LE PROGRAMME Vendredi 6 mai Ahly Tripoli-Misr El Maqasah étoile du Sahel-CF Mounana Samedi 7 mai Young Africans-Sagrade Esperança Stade malien-FUS Rabat MO Béjaïa-Espérance Tunis Mamelodi Sundowns-Medeama SC El Merreikh-Kawkab Marrakech Dimanche 8 mai TP Mazembé-Stade gabésien

Basket-ball, NBA : RECORD DE TIRS PRIMéS POUR LES CAVALIERS

Cette saison, les Golden State Warriors battent tous les records en matière de tirs longue distance, grâce notamment à son incroyable paire de shooteurs Stephen Curry – Klay Thompson. Mais l’espace d’une soirée, ce mardi soir à la Quicken Loans Arena, une équipe a réussi à surpasser les champions sortants dans ce domaine. Opposés aux Hawks d’Atlanta pour le match 2 de leur demi-finale de conférence est, les Cleveland Cavaliers, battus en finale par les Warriors la saison passée, ont littéralement pris feu derrière l’arc. Au total, LeBron James, JR Smith et leurs coéquipiers ont inscrit 25 tirs à 3-points durant cette rencontre, soit 75 de leurs 123 points sur ce match, remporté 123-98. Le précédent record de tirs primés dans un match de playoffs remontait à il y a seulement quelques jours, puisqu’il avait été établi par les Golden State Warriors lors du match 4 du premier tour face à Houston (21 tirs réussis). Plus fort encore, les Cavaliers ont tout simplement battu le record absolu de 3-points marqués sur un match de NBA (23 tirs réussis), que co-détenaient le Magic d’Orlando (depuis 2009) et les Houston Rockets (depuis 2013). Forcément, pour réussir une telle performance, il fallait une adresse exceptionnelle. Les Cavs ont ainsi shooté à 55,6 % de moyenne derrière l’arc (25 tirs réussis sur 45 tentés), eux qui affichaient une réussite à 3-points de 36,2 % sur la saison régulière. Il fallait aussi que tout le monde s’y mette, et 10 des 13 joueurs des Cavs qui ont participé à ce match ont marqué au moins un 3-points. « Cette soirée fut unique pour tous ceux entrés en jeu, a commenté LeBron James, cité par Basket USA. La NBA a vu passer tellement de grands joueurs, de grandes équipes et de grands shooteurs, que c’est vraiment unique de décrocher un record historique.

Source : L’Essor

Leave a Reply

Be the First to Comment!

Notify of
avatar

wpDiscuz
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct