Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Côte D’Ivoire | Marcel AMON-TANOH, Ministre Ivoirien Des Affaires Etrangères, Démissionne

Dans un communiqué qu’il a rendu officiel, Marcel AMON-TANOH, ministre ivoirien des Affaires Etrangères de la République de Côte d’Ivoire, a rendu ce 19 mars 2020, sa démission du gouvernement. Depuis plusieurs mois, les rapports entre le diplomate ivoirien et le Président Alassane OUATTARA au sein du même parti politique, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix [RHDP] n’étaient pas au beau fixe, rapportait la presse, sur le choix porté sur Amadou GON Coulibaly, Premier ministre, pour être le dauphin présidentielle pour l’élection présidentielle d’octobre 2020.

J’ai travaillé à ses côtés [Alassane OUATTARA] en toute loyauté, en prenant toujours soin de lui faire part de mon honnête opinion en toutes circonstances”, écrit Marcel AMON-TANOH, remerciant le Président de la République ivoirienne de l’honneur qu’il lui a fait en lui “confiant des responsabilités au plus haut niveau de l’Etat”. Quelles seraient les ambitions du désormais ex-ministre des Affaires étrangères?

A la question de savoir si “d’autres cadres du parti, comme Albert Toikeuse Mabri ou Marcel AMON-TANOH, ont-ils fait état de leurs ambitions présidentielles”, le Président Alassane OUATTARA répondant à l’hebdomadaire Jeune Afrique (N°3088 du 15 au 21 mars 2020) dans une interview vérité, a dit : “J’ai eu des consultations avec de nombreux cadres du RHDP, mais aucun ne m’a informé d’une telle éventualité”.

Ci-après le communiqué produit par Marcel AMON-TANOH :

“En tant qu’homme public ayant assumé de nombreuses responsabilités au service de mon pays, je me dois de m’adresser à vous directement, pour vous informer de ma démission du gouvernement.

Je tiens à remercier le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, pour l’honneur qu’il m’a fait en me confiant des responsabilités au plus haut niveau de l’Etat, en qualité de Ministre Directeur de Cabinet, puis Ministre des Affaires Etrangères. J’ai travaillé à ses côtés en toute loyauté, en prenant toujours soin de lui faire part de mon honnête opinion en toutes circonstances.

Chères sœurs, chers frères,
A maintes occasions vous m’avez manifesté votre sympathie et votre soutien ; je vous en remercie du fond du cœur.

Seuls la grandeur de la Côte d’Ivoire, la justice, la démocratie et le bonheur des ivoiriens ont constamment motivé mon engagement politique.
Comme je l’ai toujours fait, je continuerai à mener ce combat avec vous.

Que DIEU vous bénisse.

Marcel AMON-TANOH

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct