Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

CONFÉRENCE DE PRESSE DU M5-RFP TENUE, HIER : « Le changement doit être conduit par tous les maliens », dixit Choguel Kokalla MAIGA

Le Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) a rencontré la presse hier mardi 15 septembre au siège de la CMAS trois jours après la tenue des Concertations nationales sur la Transition. Cette rencontre qui a noté la participation de plusieurs leaders du mouvement visait non seulement à démontrer à l’opinion que le ‘’M5-RFP n’est pas mort’’ mais aussi d’étaler la vision du M5-RFP par rapport à la crise. La rencontre a été également mise à profit par le Mouvement pour régler en quelques sortes ses comptes non seulement avec certains de leurs désormais ex membres mais aussi avec certains médias.

 

Comme à l’accoutumée, la mobilisation a été grande au siège de la CMAS dans le cadre de la   séance d’échanges avec les médias. Premier à prendre la parole lors de cette conférence de presse, le Dr CHOGUEL Kokalla   Maïga dira que « le peuple a compris aujourd’hui ce qui s’est passé depuis le 18 Aout notamment l’esprit du M5-RFP ainsi que le sens de son combat ».

Il a tenu a   préciser que le M5 tient debout et qu’hormis M. Cheick Oumar Sissoko de EMK, Me Bathily qui se sont faits excusés pour des raisons de santé, les représentants de l’ensemble des mouvements qui composent le M5-RFP étaient présents à la rencontre. Il est bon de noter ici que le rôle de Issa Kaou N’DJIM, était joué au cours de cette rencontre par l’imam Oumar DIARRA, également membre de la CMAS. Dans sa déclaration, Choguel a révélé que « ce qui les a unis, c’est la patrie … le changement nous l’avons voulu pour rétablir la souveraineté du Mali’’.   ‘

« ce que nous souhaitons, ce que   les discussions qui sont en train de se passer à Accra aillent et aboutissent à des conclusions qui vont dans le sens de l’intérêt supérieur du peuple malien. nous ne faisons pas de leçons d’histoire mais nous voulons dire , et nous le répétons devant le monde entier  , qu’il n’existe  pas dans l’histoire de l’humanité un seul cas de changement  de régime politique, qu’il soit par une révolution ,par une insurrection,  par un coup d’Etat , par une transmission  dynastique du pouvoir  par une élection démocratique   où le changement a été conduit par ceux qui n’étaient ni dans la révolution ; ni dans l’insurrection , ni dans le coup d’état ni dans la famille royale  ni dans l’équipe de campagne , ni dans la direction de campagne  du Président démocratiquement élu.’’.

Ça n’existe pas dans l’histoire de l’humanité ajoute le Dr Maiga :  ‘’Le Mali ne commencera pas par conduire sa transition   par ceux qui ont combattu le changement, qui se sont opposés au changement, qui ont saboté le changement qui ont continué à le saboter. Le changement doit être conduit au nom de tous les Maliens par les forces du changement’’.

Sur ce point, Mme SY KADIATOU SOW a regretté des pratiques   constatées lors des travaux. Dans ses explications, des gens qui n’avaient pas participé aux travaux ont gonflé les rangs des véritables participants le jour de la clôture dans le   but uniquement de cautionner ‘’ la trahison de la junte’’.’’ l’idée c’était d’aller discuter de comment gérer cette transition (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MERCREDI 16 SEPTEMBRE 2020

Mahamane TOURE

NOUVEL HORIZON

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct