Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Commune II : Karim Keita en campagne tous azimuts

Apres l’ouverture officielle de la campagne pour le scrutin législatif du 29 mars 2020, le conducteur de la liste RPM-MPM-Adema, de la Commune II, du district de Bamako, l’honorable Karim Keita a arrêté un programme lui permettant d’aller dans toutes les directions à la rencontre des habitants de chaque quartier.

Avec une équipe de campagne majestueusement constituée, dirigée par, Mamadou Togola, le candidat Karim Keita, est dans le respect du programme établi. Ce qui l’a conduit ce lundi 16 mars au marché de Médine, au petit soir et à la Zone industrielle, dans la nuit.

Dans ces différentes localités, nombreux sont les habitants, qui n’ont pas voulu se faire raconter l’événement. C’est pourquoi, ils sont sortis en masse, pour venir accueillir et écouter, l’illustre hôte. Celui-ci n’était autre que Karim Keita, leur député, qui a su garder contact avec sa base électorale, tout le temps qu’il a siégé à l’hémicycle.

Comme partout, où il a été durant cette campagne électorale, l’ancien élu de la commune, a d’abord écouté les préoccupations des notabilités de ces différents quartiers, qui ont pour l’essentiel trait à celles des populations. Karim Keita après avoir prêté une oreille attentive  à ses interlocuteurs a pris bonne note de tous les problèmes soulevés par eux.

Conscient du rôle d’un député à l’Assemblée nationale, le candidat Keita s’est abstenu de ternir toute promesse électorale. Il dit avoir bien entendu les problèmes qui ont été soulevés ça et là et qui ne peuvent avoir de solutions que par une vision commune .

L’ex-président de la Commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale, a, à son tour pris la parole pour remercier les uns et les autres pour la marque de considération magnifiée à son égard.  Cette affection qu’il juge réciproque, est la matérialisation de la confiance établie entre lui et sa base électorale. Confiance va demeurer d’actualité, quand il sera réélu au soir du 29 mars prochain.

Et pour que cela soit, Karim Keita a invité les uns et les autres, qui sont acquis pour sa cause, à aller  retirer leurs cartes d’électeurs.  Les électeurs devraient aller exprimer valablement leurs suffrages pour le bien de la Commune II en particulier et celui du Mali en général.

Auparavant, un partisan de l’honorable est intervenu pour expliquer le modus opérandi du vote aux militants et sympathisants mobilisés pour la circonstance. Il consiste à poser l’index de la main gauche sur la partie blanche du bulletin, de la liste RPM-MPM-Adema. Ce qui signifiera que l’intéressé a voté pour Karim Keita et ses colistiers.

Sans lui-même rappeler les bonnes œuvres déjà faites à l’endroit de la population de la commune II, nous ne pouvons ne pas citer quelques unes.  Au nombre de celles-ci, il faut retenir : la réhabilitation du CSCOM de Missira ; la construction d’un château d’eau potable, au Carrefour des jeunes de Bamako ; l’octroi des bourses d’études à des bacheliers de la Commune II ; l’envoi des pèlerins chaque année à la Mecque ; l’organisation de la rupture collective du jeûne, chaque année, dans certaines mosquées de la Commune II ;  la célébration du 8 Mars, chaque année, par la donation des matériels aux groupements des femmes de la commune II, sans oublier les bonnes actions posées dans l’anonymat.

Au regard de tous ces actes posés, Karim Keita et ses colistiers sont biens partis pour remporter le scrutin du 29 Mars prochain. Sans aucune prétention, nous pouvons dire que la partie est déjà gagnée. Le reste n’est qu’une procédure de formalité.

Diakalia M Dembélé

22 Septembre

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct