Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Comité de pilotage du cadre intégré et de l’aide au commerce : BILAN DES ACTIVITÉS DE 2017

Le secrétaire général du ministère du Commerce et de la Concurrence, Adama Yoro Sidibé, a présidé, la semaine dernière, la réunion du comité de pilotage du cadre intégré et de l’aide au commerce. La rencontre a enregistré la présence du représentant de l’ambassadeur du Danemark au Mali, Niels Bossen et des membres du comité de pilotage du projet.

Depuis sa mise en œuvre, le projet a atteint des résultats notables au Mali. Au plan stratégique, on peut noter l’intégration de la dimension dans le cadre stratégique pour la croissance et la réduction de la pauvreté (CSCRP 2006-2011), le renforcement du commerce dans le CSCRP 2012-2017 et dans le cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable (CREDD 2016-2018). Au plan opérationnel, on retiendra le renforcement des capacités d’offres de toutes les familles professionnelles des filières à fort potentiel d’exportation (mangue, karité, gomme arabique, sésame et produits agroalimentaires transformés etc.).
Au cours de la réunion comptant pour l’année 2018, il s’agissait pour les participants de faire la présentation de l’état d’exécution des activités par projet au titre de l’année 2017 et l’approbation des projets des plans de travail 2018. A l’entame de son propos, Adama Yoro Sidibé, a déclaré que la campagne mangue 2017 a enregistré des résultats encourageants grâce aux appuis du cadre intégré, en synergie avec d’autres programmes intervenant dans la filière mangue. «A l’issue de l’atelier national de validation des statistiques de commercialisation des mangues tenu en novembre 2017, le volume des exportations de mangues en 2017 était à 28 983 tonnes», a-t-il précisé. En termes de ressources, Adama Yoro Sidibé expliquera que la filière mangue a généré un chiffre d’affaires de plus de 8 milliards de F CFA en 2017. Les exportations de mangues, ajoutera-t-il, ont connu une baisse en 2017, due essentiellement à certains problèmes auxquels la filière a été confrontée, notamment la recrudescence des nuisibles et les grèves de transporteurs au moment de la campagne.
«Toutefois en 2017, les appuis du cadre intégré ont porté essentiellement sur la mise en place du système de gestion de la qualité et l’accompagnement aux référentiels de certification des PME de transformation des produits agroalimentaires. C’est ainsi que COPROKAZAN pour le beurre de karité, KENEYIRIDEN pour la mangue séchée et KISSIMA industrie pour l’infusion à base de zéguéné (dattes sauvages) ont obtenu les certifications bio américaine et européenne », a expliqué M. Sidibé, rappelant que les acteurs ont reçu des formations sur des thématiques pertinentes très utiles pour la vie professionnelle.
Il s’agit, entre autres, de thématiques portant sur l’élaboration du plan d’affaires, sur les effets de commerce, sur la mise en place du système de gestion de la qualité, sur la sécurité sanitaire des aliments et sur les référentiels de certification pour les produits de transformation agroalimentaire.
S’exprimant sur le projet gomme arabique, le secrétaire général du ministère du Commerce et de la Concurrence a rappelé qu’en 2017, les activités ont porté, entre autres, sur l’appui à la mise en place du bureau national de l’interprofession gomme arabique (IF-Gomme) et ses démembrements, le renforcement des capacités des acteurs à travers l’élaboration du guide de bonnes pratiques de production de gomme arabique de qualité, la formation de 540 producteurs de gomme arabique en techniques d’exploitation de la gomme et la mise en place de vingt sites de pépinières d’acacia Sénégal dotés de 20 forages avec SHVA, outillages et équipements de clôture. Il a noté également l’acquisition d’équipements, par les membres de la filière, de 13 motos tricycles Sanili ainsi que la mise en place d’un fonds de garantie de 424 millions de F CFA au profit des producteurs et des collecteurs de la gomme arabique.
A. K. C

 

Source: Essor

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct