Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

CHOGUEL KOKALLA MAIGA, APRES LA DEMANDE DE RETRAIT DES MILITAIRES DANOIS: « Personne ne viendra encore au Mali par procuration »

Après avoir demandé le retrait des militaires danois du sol malien, Choguel Kokalla Maïga s’est fendu : « personne ne viendra au Mali par procuration ».

 

Le gouvernement de la transition dirigé par Dr Choguel Kokalla Maïga ne veut plus aucun étranger y compris les militaires sans leur autorisation. Raison pour laquelle, le porte-parole du gouvernement, le colonel Abdoulaye Maïga, ministre de l’Administration territoriale, a demandé le retrait des militaires danois du territoire malien. ‘’ Nous avons dit aux Danois, si vous voulez venir au Mali, vous devez chercher l’accord des autorités maliennes’’, a-t-il affirmé hier à la primature après une audience accordée au président de la commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat.

Il ajoute que les autorités de la transition malienne, sous le leadership du  président de la transition, Assimi Goïta, n’accepteront pas ces genres de pratique au Mali. ‘’ Pour venir au Mali, il faut accomplir certaines formalités comme trouver l’accord des Maliens. Le Mali n’est pas comme si on fait ce qu’on veut ‘’, a-t-il informé, avant de poursuivre que ces genres de pratique sont finis tant que les autorités de la transition sont au pouvoir et le Mali ne sera pas un pays où les gens font ce qu’ils veulent. ‘’ Si les gens veulent venir au Mali, qu’ils viennent sous l’autorité du colonel Assimi Goïta sinon le gouvernement va dire plier le bagage’’, a-t-il affirmé avec confiance.

Toujours selon le chef du gouvernement de la transition, le Mali est un pays souverain et indépendant, donc, continue-t-il, les autres doivent demander la consigne des autorités du Mali avant de faire quelque chose sur le territoire. ‘’ Les organisations internationales doivent nous respecter vu qu’il y a un accord entre nous ‘’ a signalé le chef du gouvernement.

Selon lui, si cette transition est affaiblie, les autres pays auront aussi des conséquences. De ce fait, la meilleure solution est de trouver une voie de sortie de cette crise entre le Mali et la CEDEAO.

Le Premier ministre de la transition a profité de cette sortie pour affirmer que les autorités de la transition n’ont pas chassé l’avion  allemand. ‘’ L’avion allemand est venu sans aucune formalité et avant que les formalités ne se remplissent, les pilotes sont rentrés’’, a-t-il éclairci. Il a ajouté que cela est mal interprété. ‘’ J’ai demandé une audience avec l’ambassadeur de l’Allemagne au Mali pour expliquer la situation  au diplomate allemand’’, a-t-il dit.

D SANOGO

Source : LE COMBAT

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct