Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Chercher à semer le trouble en mer de Chine méridionale est voué à l’échec

Le 13 juillet, le Département d’État américain a publié une soi-disant déclaration sur la mer de Chine méridionale, ignorant les efforts de la Chine et des pays de l’ASEAN pour maintenir la paix et la stabilité en mer de Chine méridionale, déformant sans motif les faits objectifs pertinents concernant la mer de Chine méridionale et des lois internationales telles que la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer, exacerbant les tension en mer de Chine méridionale, semant la discorde au sein des relations entre la Chine et les pays de la région et portant des accusations déraisonnables contre la Chine. Cette déclaration ignore la latitude historique et les faits objectifs concernant la question de la mer de Chine méridionale et viole l’engagement public du gouvernement américain de ne pas prendre position sur la question de la souveraineté de la mer de Chine méridionale, ce qui est extrêmement irresponsable. La Chine a exprimé son mécontentement et sa ferme opposition à ce sujet.

Les activités du peuple chinois en mer de Chine méridionale ont une histoire de plus de 2 000 ans. La Chine est la première à avoir découvert, nommé, développé et utilisé les îles de la mer de Chine méridionale et les zones maritimes connexes, et a exercé la souveraineté et la juridiction sur les îles de la mer de Chine méridionale et les zones maritimes connexes de la manière la plus précoce, la plus durable, la plus pacifique et la plus efficace qui soit. La souveraineté de la Chine sur les îles de la mer de Chine méridionale et les droits et intérêts connexes en mer de Chine méridionale ont été établis au cours d’un long processus historique, ils ont une base historique et juridique suffisante et sont conformes aux lois internationales, notamment la Charte des Nations Unies et la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer. La position et la proposition de la Chine sur la question de la mer de Chine méridionale sont cohérentes et claires. Elle a toujours traité les pays voisins de la mer de Chine méridionale de la même manière et exerce la plus grande retenue dans la sauvegarde de sa souveraineté sur les îles de la mer de Chine méridionale et des droits et intérêts connexes en mer de Chine méridionale. Selon la « Déclaration sur la conduite des parties en mer de Chine méridionale » conclue par la Chine et les pays de l’ASEAN en 2002, la Chine s’est engagée à résoudre les différends liés aux territoires et aux juridictions avec des États souverains directement liés par le biais de négociations et de consultations, et s’est engagée à travailler avec les pays de l’ASEAN pour maintenir la paix et la stabilité dans la mer de Chine méridionale.

À l’heure actuelle, grâce aux efforts conjoints de la Chine et des pays de l’ASEAN, la situation en mer de Chine méridionale est restée globalement stable et se développe bien. La Chine et les pays de l’ASEAN ont réalisé de nombreux progrès positifs dans la coopération en matière de recherche et sauvetage en mer, de protection de l’environnement marin et de recherche scientifique marine. La consultation sur le « Code de conduite pour la mer de Chine méridionale » progresse également rapidement et de manière ordonnée et est maintenant entrée dans le deuxième cycle de la phase d’examen du texte. Dans le communiqué conjoint de la 52e réunion des ministres des affaires étrangères de l’ASEAN, les dix ministres des affaires étrangères ont félicité la Chine et les pays de l’ASEAN pour leurs efforts visant à achever en avance le premier projet de texte de consultation unique du « Code de conduite pour la mer de Chine méridionale » et ont souligné que les résultats des consultations étaient encourageants. Les ministres des Affaires étrangères des pays de l’ASEAN ont quant à eux également rappelé une fois de plus qu’il est avantageux pour toutes les parties de travailler ensemble pour maintenir la paix et la stabilité dans la mer de Chine méridionale. Dans le contexte de la lutte mondiale contre l’épidémie de COVID-19, la Chine et les pays de l’ASEAN ont concentré leurs efforts sur la coopération contre la maladie. Les deux parties se soutiennent et s’entraident, et la confiance mutuelle entre elles s’est encore renforcée. Des navires et des avions transportant du matériel de lutte contre l’épidémie font la navette en mer de Chine méridionale. La mer de Chine méridionale devient une mer d’entraide et de coopération entre la Chine et les pays de l’ASEAN pour lutter ensemble contre l’épidémie.

Les États-Unis ne sont pas parties à des différends en mer de Chine méridionale, mais ils sont motivés par leur propre intérêt, ils ne craignent qu’un chose, que la mer de Chine méridionale ne soit pas plongée dans le chaos et ils font tout leur possible pour mêler le bien et le mal en mer de Chine méridionale et y susciter des troubles sûr et stable. Ils ne cessent d’envoyer des navires et des avions avancés en mer de Chine méridionale pour faire étalage de leur prestige et menacent fréquemment la sécurité et la stabilité de la région avec une « hégémonie de la navigation ». Il ne fait aucun doute que les États-Unis sont les premiers à favoriser la militarisation de la mer de Chine méridionale, et que ce sont eux qui sont le perturbateur, le destructeur et l’ennemi de la paix et de la stabilité régionales. Le fait que les États-Unis provoquent des dissensions par le biais de la question de la mer de Chine méridionale va à l’encontre des efforts et des aspirations pacifiques des pays de la région. Les États-Unis ont délibérément envoyé de lourdes forces pour effectuer des exercices militaires à grande échelle dans les eaux liées à la mer de Chine méridionale, révélant ainsi leur plan visant à encourager la militarisation de cette zone. Les pays de la région devraient être très vigilants à cet égard.

La paix et la stabilité en mer de Chine méridionale sont étroitement liées à la sécurité, au développement et à la prospérité des pays de la région et au bien-être des peuples des pays de la région. La réalisation de la paix, de la stabilité, de la prospérité et du développement en mer de Chine méridionale est l’aspiration commune et la responsabilité partagée de la Chine et des pays de l’ASEAN, et est dans l’intérêt commun de tous les pays. La Chine continuera quant à elle à sauvegarder résolument sa souveraineté et sa sécurité conformément à la loi, à consolider résolument des relations d’amitié et de coopération avec les pays de la région et à maintenir résolument la paix et la stabilité dans la mer de Chine méridionale. Toutes les manœuvres des États-Unis visant à créer des incidents sont vaines et leur complot cherchant à créer des troubles en mer de Chine méridionale ne réussira jamais.

Zhong Sheng

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct