Conférence de presse du Yerewolo sur la marche anti-France annulée

Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Cen-Snesup-Gouvernement : Paix des braves

 Après quatre rounds de négociations, le gouvernement et le Cen-Snesup se sont mis d’accord sur plusieurs points de revendications. Le 7 janvier 2021, le mot d’ordre de grève est ainsi levé.

 

 Les 7 points de revendications du syndicat national de l’enseignement supérieur ont fait l’objet d’un accord. Les points en négociations portaient sur les arriérés des heures supplémentaires, les tâches liées aux examens, la régularisation des salaires ; le recrutement et la carrière ; la gouvernance ; le respect des cadres organiques des structures ; les infrastructures et les équipements et la sécurité des enseignants et l’espace universitaire.

Au finish, 24 points ont fait l’objet d’accords et 14 autres d’accords partiels. Désormais, on peut retenir l’application de la grille plancher 1368 et plafond 3000 aux enseignants-chercheurs ; l’application immédiate de l’article 66 du statut des enseignants-chercheurs en vue de l’augmentation de 20 % de la grille indiciaire.

Les points statuaires qui font l’objet d’un accord partiel, reposent sur l’application immédiate de la prime de recherche conformément à l’article 34 du décret n°2017-0850 P-RM du 9 octobre 2017 fixant les modalités d’application du statut des enseignants-chercheurs ; l’augmentation de 2 ans de l’âge de départ à la retraite pour les professeurs et directeurs de recherche, maîtres de conférence, maîtres de recherche, conformément à l’article 97 du statut des enseignants-chercheurs.

Les parties sur les arriérés d’heures supplémentaires, les tâches liées aux examens et la régularisation des salaires ont été entièrement accordées excepté le payement immédiat des arriérés d’heures supplémentaires et des frais des tâches liées aux examens qui est partiellement accordé.

D’autres d’accords portent sur l’acquisition de 2 navettes de 52 places pour les travailleurs du pôle universitaire de Kabala ; la construction d’une cité des enseignants au pôle universitaire de Kabala ; la construction et l’équipement de la bibliothèque universitaire centrale (Buc).

Côté sécurité, les enseignants-chercheurs ont obtenu un accord sur l’opérationnalisation du plan de sécurisation de l’espace universitaire ; la sécurisation du patrimoine foncier des Universités, des Grandes écoles et des Instituts de recherche et l’attribution des blouses et des badges au personnel.

Le préavis de grève du Cen-Snesup était déposé le 21 décembre 2020. La commission de conciliation s’est réunie le 31 décembre 2020 et les 4, 5 et 7 janvier 2021 au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Un préavis de grève qui appartient désormais au passé.

Fatoumata Kané

Source : Mali Tribune

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct