Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Burkina Faso : Au moins 9 éléments des forces de défense et de sécurité tués dans l’explosion d’un engin à Pétogoli

Au moins 9 militaires burkinabé ont été tués dans la matinée de ce mercredi 26 septembre 2018 à Pétogoli, localité située sur l’axe Djibo Baraboulé. Une source indique que le véhicule à bord duquel ils étaient a sauté sur un engin explosif.

En rappel, une trentaine de terroristes avaient été tués dans la même zone au cours d’une opération de ratissage des forces de défenses et de sécurité.

Cette attaque intervient deux jours après celle qui a coûté la vie à 3 militaires burkinabé, le lundi dernier, lors d’une embuscade à Inata, dans le Soum. Ils étaient à la recherche de trois personnes dont deux expatriés (un Indien et un Sud-africain) qui travaillaient pour une société minière.

Selon l’agence menastream, c’est la troisième attaque la plus meurtrière à l’engin explosif jamais menée au Burkina Faso durant ces sept dernières semaines. En effet, il y a d’abord eu l’attaque de Nassougou (Gourma), 11 août 2018, faisant 6 tués dont 5 par IED et 1 par des armes légères), puis celle de Kabonga (Kompienga), le 28 août 2018, faisant 7 morts et 6 blessés et enfin Baraboulé (Soum), le 26 septembre 2018, ayant tué 9 soldats.

kibaru

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct