Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Bilan du couvre-feu au Mali : 8611 personnes interpellées, 4232 engins saisis contre une contravention de 3 494 900 F CFA

Pendant le couvre-feu nocturne instauré au Mali, du 26 mars au 07 mai 2020, les forces de l’ordre et de sécurité ont interpellé au moins 8 611 personnes dont 7 530 hommes et 1 081 femmes, 4 232 engins dont 3 633 engins à deux roues, 588 engins à quatre roues et 11 engins à trois roues saisis, contre une contravention de 3 494 900 F CFA perçue sur toute l’entendue du territoire nationale, selon les informations du ministère de la Sécurité et de la Protection civile.

Selon le ministère de la Sécurité et de la Protection civile, qui a organisé une tournée à Bamako avec la presse, le couvre-feu a été bien observé dans toutes les régions du pays d’une manière générale en vue de lutter contre la propagation de la maladie à Coronavirus. Selon les services de sécurité, les forces de l’ordre ont à travers les Directions régionales de police, procédé à des contrôles de l’effectivité de son application. Au terme de la période susmentionnée de sa mise en œuvre, ces autorités ont noté une satisfaction : « bien que par endroit on rencontre des personnes qui tentent de justifier ou non leur présence aux heures du couvre-feu. Somme toute, elles ont été conduites dans les commissariats territorialement compétents pour fait de violation des termes du couvre-feu. ». Au total : 34 811 hommes, 145 véhicules et 15 motos ont été déployés pour  les opérations de contrôle au cours desquelles, 8 611 personnes ont été interpellées dont 7 530 hommes et 1 081 femmes, 4 232) engins dont 3 633 engins à deux roues, 588 engins à quatre roues et 11 engins à trois roues saisis, contre une contravention de 3 494 900 F CFA perçue par les services compétents. Rappelons que le président Ibrahim Boubacar Keïta avait décrété, le mercredi 25 mars 2020, l’état d’urgence sanitaire et instauré un couvre-feu nocturne dans le tout le pays, afin de lutter contre la propagation de la maladie à Coronavirus. Le couvre-feu était également accompagné de la fermeture des frontières terrestres « sauf au fret et au transport de marchandises », mais les marchés restaient toujours ouverts. Cette mesure avait été rigoureusement appliquée dans le pays de 21h à 5h du matin, à partir du jeudi 26 mars 2020 minuit jusqu’au 7 mai 2020 où les revendications sociales des populations ont poussé les autorités à suspendre ce couvre-feu.

Moussa Dagnoko

Le républicain

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct