Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Au-delà du forum économique à Sotchi : IBK redynamise la coopération Mali-Russie

Par-dessus la première édition du Forum Économique -Russie-Afrique et au Sommet Russie-Afrique du 23 au 24 octobre 2019 à Sotchi, en Russie, auxquels il a pris part, le Président Ibrahim Boubacar Kéita redynamise la coopération Mali-Russie.

A l’invitation du Président de la Fédération de Russie, S.E.M Vladimir Poutine, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a pris part à la première édition du Forum Économique -Russie-Afrique et au Sommet Russie-Afrique des mercredi 23 et jeudi 24 octobre 2019 à Sotchi, en Russie. Un Sommet et un forum consacrés à la mise en place d’un mécanisme formel de concertation entre la Russie et les pays africains en général, et à la stimulation et la redynamisation  des relations entre la Russie et le Mali.

A ce grand rendez-vous avec les Chefs d’État africains, les responsables des Services publics russes, les représentants des milieux d’affaires russes, africains et internationaux ainsi que des Organisations de coopération du continent africain, le chef du Kremlin entend sceller de nouveaux accords économiques avec un continent négligé pendant un long moment.

A cette heure de la « PoutinAfrique », le Président Kéita n’est pas en marge. Dans la cité balnéaire russe, sur les bords de mer Noire, IBK et Poutine ont des mots à se dire quand sur la crise multidimensionnelle qui secoue le Mali depuis 2012 à la suite des attaques terroristes.

A cette rencontre, le Mali a d’importantes opportunités à vendre aux investisseurs russes, notamment le développement fort et stable, la sécurité juridique des dépôts,. Toutes ces raisons sont de très bonnes raisons d’investir au Mali.

La situation qui prévaut au Mali aujourd’hui est d’autant cruelle que la confiance placée en le partenaire de la France frise la trahison. La France n’est plus dans de bonne grâce comme lors de l’opération serval du Président François Hollande. Ce pays est soupçonné de connivence avec les groupes terroristes qui opèrent au Nord du Mali. Tourner vers la Russie, un allié de première heure du Mali, est l’ultime voie de sortie de crise, comme l’ont toujours réclamé des milliers de Maliens.

Le 17 juin dernier, Vladimir Poutine a nommé Igor Gromyko, ambassadeur de Russie au Mali. Spécialiste des relations avec les pays de la CEI (ex-républiques soviétiques), le sexagénaire est le petit-fils d’Andreï Gromyko, dit Monsieur Niet, qui dirigea la diplomatie de l’URSS de 1957 à 1985.

Le 25 juin suivant, les deux pays ont, en marge du forum Armée 2019, près de Moscou, signé un accord de coopération militaire, Les ministres de la Défense respectifs, Sergueï Choigou de la Russie et Gal Ibrahim Dahirou Dembélé du Mali. La visite du ministre malien des Affaires étrangères, Tiébilé Dramé, dans la capitale russe, le 10 juin dernier, est l’élément déclencheur de cette redynamisation.

Sotchi est une occasion pour le Président IBK de redynamiser cette coopération militaire.

Cyril ADOHOUN

Source: L’Observatoire

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct