Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Arrestation et détention de l’ex-député ivoirien au Mali, Sess Soukou Mohamed dit Ben Souk : L’initiative ‘’Yiribakoro’’ s’inquiète et interpelle les autorités !

Au Mali depuis 2019, l’ex-député ivoirien, Sess Soukou Mohamed alias Ben Souk, un proche de Guillaume Soro a été arrêté puis détenu le 10 août 2021.Soucieux du sort du réfugié politique, les membres de l’initiative ‘’Yiribakoro’’ ont animé, le lundi 16 août à Garantiguibougou,  une conférence de presse. Cela, pour à la fois interpeller les autorités maliennes, et éclaircir l’opinion nationale et internationale sur ladite détention « politique ».

‘’Yiribakoro’’ est une initiative de la société malienne. Elle a pour mission de soutenir la démocratie, la liberté et le respect de la dignité humaine. Puisque la rencontre avait pour objet de s’exprimer sur l’affaire de l’ex-député ivoirien, Sess Soukou Mohamed dit Ben Souk, les conférenciers ont manifesté leur inquiétude par rapport au sort de l’incriminé. Aux dires de Siriki Kouyaté, porte-parole du mouvement, la venue du réfugié politique au Mali s’explique par plusieurs raisons. D’abord la première femme du politique était une malienne. Quand Ben Souk a perdu cette épouse décédée, il est également revenu dans ce pays pour épouser la malienne avec qui il vit aujourd’hui. En plus, explique Siriki Kouyaté, c’est le Mali que Ben Souck a choisi pour se convertir à l’islam. Et c’est ce même Ben Souk qui, souligne le porte-voix, a décidé de se réfugier au Mali, à cause d’une affaire politique opposant son camp à celui de Alassane Ouattara, l’actuel homme du pays. Comme expliqué par Siriki, des mésententes ont commencé entre Alassane Ouattara et M. Ben Souk depuis 2019. «  En 2019, les députés favorables à Guillaume Soro se sont réunis pour organiser le retour de Guillaume Soro. C’est à ce moment qu’ils ont compris que l’actuel président ivoirien, Alassane Ouattara, était contre eux. C’est à partir de là qu’ils ont fait l’objet de persécutions. Il y a des collègues et camarades de Ben Souk qui ont été arrêtés », a martelé le conférencier. Mais Ben Souk s’était quand même échappé  pour se réfugier au Mali. Depuis l’arrivée du politique en 2019 jusqu’à son arrestation, le 10 août 2021,  il n’a été ni vu avec des délinquants ou association de malfaiteurs au Mali, ni avec des mauvaises personnes, témoigne M. Kouyaté. Ben Souk « disait être en sécurité au Mali, et circulait librement. Parce qu’il disait chaque fois que les autorités maliennes n’accepteront jamais de lui livrer aux autorités ivoiriennes », déclare le conférencier.

« Le 10 août 2021, quatre(4) individus armés ont enlevé Ben Souk à côté du tribunal de la commune I. Tout le monde parlait de rapt, mais c’est quelques jours plus tard qu’on s’est rendu compte qu’un mandat d’arrêt international avait été émis contre lui depuis le 16 novembre 2019 », souligne le porte-parole. Cette conférence, tenue dans la belle famille de Ben Souk a été l’occasion pour M. Kouyaté d’énoncer ceci : « Ben Souk n’est pas un délinquant. Cette situation fait peur, parce que sa maison a été saccagée en Côte d’Ivoire. Et nous, nous envisageons le pire si le Mali accepte de le livrer comme ça à Alassane Dramane Ouattara ».Pour lui, livrer Ben Souk aujourd’hui « est un acte assimilable à une barbarie et un crime contre l’humanité ».Le mandat d’arrêt international auquel Ben Souk fait l’objet, poursuit-il, « n’est pas du tout motivé ». C’est juste un problème politique entre Alassane Ouattara et les politiques qui n’étaient pas d’accord avec son troisième mandat, a clarifié Siriki Kouyaté. Quant à Mody Diakité, membre de la belle-famille de Ben Souk, « le Mali est un pays d’hospitalité légendaire. On demande aux autorités de revoir l’affaire en lui laissant revenir dans sa belle-famille ».Que les autorités fassent tout pour ne pas extrader Ben Souk, déclare cet intervenant. « Parce qu’on sait ce qui l’attend en Côte d’Ivoire. Il a quitté la France pour le Mali, donc nous ne devons pas lui décevoir », souhaite Mody Kouyaté.

Mamadou Diarra

Source: LE PAYS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct