Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Après SMB, quid d’autres détenus ?

Que reste-t-il de l’affaire dite d’« achat des équipements militaires et de d’aéronef présidentiel» avec le rappel à Dieu de deux des pièces maîtresses du puzzle, en l’occurrence l’ancien président de la République, IBK, et Soumeylou Boubèye Maiga brutalement décédé en détention ? Il y a tout lieu de s’interroger, en effet, sur l’utilité de maintenir en détention des acteurs dont l’implication ne transparaît que dans la simple signature de correspondances.

 

C’est le cas de Mahamadou Camara, signataire d’une correspondance au nom du président IBK, puis Mme Bouaré Fily Sissoko pour ce qui est de la lettre de garantie ayant servi de financer l’acquisition de l’avion présidentiel. La question se pose davantage avec la tendance des incarcérations à se transformer en sentence définitive pour les détenus d’une certaine catégorie. Après le cas tragique de Soumeylou Boubèye Maiga, les yeux sont désormais rivés sur le l’ancienne ministre des Finances dont les conditions d’emprisonnement préventif ne semblent pas plus enviables, au regard de son état de santé, dit-on. Mais, par-delà les détenus pour délinquance financière, il nous revient de bonne source que l’ancien chef de la Sécurité d’Etat, Goita, traverse une passe semblable dans les locaux de la SE où il séjourne depuis son arrestation.

Source : Le Témoin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct