Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

AN: Niamé Keita quitte les débats, à jamais !

La triste nouvelle, qui est tombée hier, a fait l’effet d’une déflagration : l’Inspecteur général de Police à la retraite, Niamé KEITA, ancien Directeur général de la Police Nationale, député élu dans la circonscription électorale de Nara dont il est natif, dans la région de Koulikoro, a tiré sa révérence dans un centre hospitalier de la capitale.

 

Pilier de la Police Nationale dont il a porté haut les couleurs par un professionnalisme hors de doute durant de nombreuses années, cet officier valeureux, une fois admis à la retraite, n’a pas résisté à la tentation de la politique, cadre privilégié pour continuer à apporter sa pierre à la construction de l’édifice national. L’inspecteur général qui a troqué l’uniforme contre le boubou a jeté son dévolu sur le Parti présidentiel, le Rassemblement Pour le Mali (RPM) sous les couleurs duquel il a été élu chez lui, à Nara. Dans l’après-midi du lundi 8 janvier 2018, « Pour des raisons personnelles », le député inspecteur général de Police, Niamé KEITA, membre de la Commission de défense de l’Assemblée nationale présidée par Karim Keita, claque la porte du RPM sans annoncer un prochain point de chute. Le marigot politique, siège de toutes les intrigues, convenait-il réellement à cet homme rompu à la discipline et pour qui la parole d’honneur valait encore ?

En tout cas, Niamé KEITA, en briguant le siège de député à l’Assemblée nationale administrait la preuve la plus irréfutable qu’il n’était pas homme à ménager son corps, nonobstant une retraite bien méritée, ou à ranger son patriotisme dans un sordide placard. Homme d’action, il l’a été, jusqu’à ce que la mort l’arrache à l’affection de sa famille biologique, professionnelle, politique. Homme d’action, il le restera pour toujours dans la mémoire de ceux qui l’ont connu dans ses œuvres, à la tête de la Police Nationale dont il a écrit les mérites en lettres d’or dans les annales de l’histoire du Mali. Il laissera le souvenir d’un homme droit, rigoureux, d’une intégrité morale à toute épreuve.

Avec Niamé KEITA, la Police malienne perd un filon d’inspiration.

Avant de quitter définitivement les débats parlementaires, l’Honorable Niamé KEITA était membre de la Commission des Affaires étrangères, des Maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine.

Dors en paix, Niamé KEITA !

Que le Tout-Puissant dans son infinie miséricorde t’accorde le repos éternel !

Nos condoléances les plus attristées à sa famille élargie.

La Rédaction

INFO-MATIN

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct