Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Algérie : Des étudiants maliens arrêtés devant leur ambassade

Sur ordre de l’ambassade du Mali en Algérie, plusieurs étudiants maliens ont été arrêtés hier mardi par la police Algérienne, a-t-on appris.

eleve etudiant ecole universite boursiers malien

Les étudiants maliens en Algérie ont entrepris depuis hier mardi, 31 juillet 2017 leurs mouvements de protestation contre le retard du paiement de leurs bourses d’études.

Ils ont à cet effet, organisé un sit-in devant l’ambassade du Mali en Algérie et empêché le personnel de l’ambassade y compris l’ambassadeur, d’accéder aux locaux. Un peu tard dans la nuit, la police a arrêté des étudiants et les ont conduits au commissariat.

« En voulant passer la nuit, suite à une journée longue sans avis favorable, le vice-président de l’association des élèves et étudiants stagiaires Maliens en Algérie Josef Sanou et d’autres membres du bureau ont été arrêtés par la police », informe Ibrahim Ben, ancien président du bureau.

Étudier en Algérie devient de plus en plus synonyme de « l’indigence » et le quotidien des étudiants maliens devient plus qu’alarmant. « Le mois d’Avril marque la dernière perception de bourses par les étudiants de l’enseignement supérieur, une somme qui en réalité est insuffisante pour subvenir aux besoins des étudiants et qui dans les normes devrait être perçue chaque trimestre », déplore un manifestant.

Toujours la routine, poursuit-il, un retard perdurant, et l’ambassade fait semblant de ne rien entendre de nos doléances ; pourtant, son personnel ne peut rester 3 mois sans salaire. Les étudiants maliens en Algérie sont stupéfaits de voir que leur ambassade manque de solutions pour régler ne serait-ce qui leur reviennent de droit.

 

La rédaction 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct