Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

AG de la FEMAFOOT : l’intérêt général a prévalu

«Hier, tard dans la nuit, avec les acteurs du football malien, nous avons trouvé la voie pour une sortie de crise heureuse : les nouveaux statuts de la FEMAFOOT ont été votés à l’unanimité. Bientôt la reprise du championnat et une AG élective dans les 2 mois qui suivent», c’est par ce tweet que le ministre de la Jeunesse et des sports, Arouna Modibo TOURE, a rendu compte des grandes lignes de l’Assemblée générale extraordinaire de la Fédération malienne de Football (FEMAFOOT) tenue avant-hier samedi, dans la capitale.

C’est dans un climat incertain exacerbé par le coup de pression de l’envoyé de la Fédération internationale de football (FIFA) que cette AG s’est tenue. Comme on pouvait s’y attendre, des discussions animées, mais sans animosité, selon des sources concordantes, ont marqué les travaux qui se sont poursuivis jusque dans la soirée. Il en ressort, outre l’adoption des nouveaux textes, l’organisation d’un championnat avec les 23 clubs. De même, a-t-on convenu, l’élection du Bureau de la FEMAFOOT se fera avec les 23 clubs sur la ligne de départ du championnat national.

Tout est bien qui finit bien, peut-on dire, d’autant plus que les antagonismes étaient tels que des positions conciliables des camps en présence étaient difficilement envisageables. Il reste à espérer que ce sursaut des parties à privilégier l’intérêt supérieur du football malien prévaudra pour la suite pour tourner définitivement la crise qui n’a que trop duré et fait du Mali la risée de la planète foot.

Pour cet heureux dénouement, les acteurs du football rendent un hommage bien mérité au ministre des Sports, dont le tact a contribué à éviter l’irréparable.

Après cette amorce d’apaisement, les regards peuvent sereinement être dirigés vers l’Égypte où la sélection nationale prendra part à la 32e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Ainsi, après une attente angoissante qui n’a pas épargné le coach MAGASSOUBA de critiques souvent acerbes, la liste des 23 Aigles a enfin été dévoilée :

Gardiens (3) : Djigui Diarra (Stade malien de Bamako/Mali), Ibrahim Mounkoro (TP Mazembe/RD Congo), Adama Keïta (Djoliba/Mali).

Défenseurs (7) : Molla Wagué (Nottingham Forest/Angleterre), Hamari Traoré (Rennes/France), Falaye Sacko (Vitoria Guimares/Portugal), Massadio Haïdara (Lens, France), Youssouf Koné (Lille/France), Mamadou Fofana (FC Metz/ France), Boubacar Kiki Kouyaté (Troyes/ France)

Milieux (5) : Diadié Samassékou (RB Salzbourg, Autriche), Amadou Haïdara (R.B Leipzig/Allemagne), Cheick Doucouré (Lens/France), Lassana Coulibaly (Glasgow Rangers/Écosse), Adama Traoré (Cercle de Bruges/Belgique.

Attaquants (8) : Moussa Djenepo (Standard Liège/Belgique), Moussa Doumbia (Stade de Reims, France), Abdoulaye Diaby (Sporting CP/ Portugal), Moussa Maréga (FC Porto/ Portugal), Kalifa Coulibaly (Nantes/ France), Adama Niane (Charleroi/Belgique), Adama Traoré (Orléans/ France), Sékou Koïta (Wolfsberg/ Autriche).

PAR BERTIN DAKOUO

Source: info-matin.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct