Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Affaire achat d’équipements militaires : plusieurs officiers militaires écroués

Cinq personnalités dont quatre officiers de l’armée malienne ont été placées sous mandat de dépôt ce lundi par le pôle économique et financier. Officiellement, aucune information n’a filtré sur les raisons de ces nouvelles arrestations. Mais des sources judiciaires indiquent, que ces personnes sont inculpées et incarcérées pour atteinte aux biens publics dans le cadre de l’affaire d’un contrat de fournitures de véhicules au compte du ministère de la Défense et des Anciens Combattants.

 

Cinq noms sont cités dans ces nouvelles incarcérations. Il s’agit des colonels Abdoul Wahab TouréMohamed Lamine Diakité, le commandant Adama Kaba, le Lieutenant Tio Konaté et le contrôleur Financier Mme SANGHO Fatoumata BOCOUM.
Aucun communiqué officiel sur ces arrestations pour le moment, mais des sources judiciaires évoquent l’affaire « d’un contrat de fournitures de véhicules non livrés » à la défense. Selon ces informations, ces personnes sont inculpées et placées en détention pour atteinte aux biens publics, faux et usage de faux. Une dizaine d’officiers avaient été précédemment entendus dans ladite affaire.

D’autres personnalités ont été inculpées dans d’autres affaires relatives à l’avion présidentiel et l’achat d’équipements militaires. C’est le cas de l’ancien directeur de cabinet de la présidence sous IBK Mahamadou Camara, l’ex Premier ministre Soumeylou Boubeye Maîga, et l’ex ministre des finances Mme Bouaré Fily Sissoko.
Selon des sources judiciaires, les enquêtes se poursuivent en vue d’identifier d’autres infractions susceptibles de poursuites.
Les acteurs des droits de l’homme au Mali disent suivre de près ces événements. Ils estiment que certains principes en matière de droits fondamentaux doivent être respectés dans la conduite de ces procédures judiciaires. À cet effet, la commission Nationale des droits de l’homme dénonce une surpopulation carcérale dans un contexte où les mandats de dépôt se multiplient.
Aguibou Bouaré, président de la CNDH

Source : STUDIO TAMANI

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct