Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

5e recensement général de la population et de l’habitat: la Banque mondiale offre des matériels informatiques

La Banque mondiale a offert un important lot de matériels informatiques à l’Institut national de la statistique (INSTAT) pour appuyer la mise en œuvre du cinquième recensement général de la population. La cérémonie a eu lieu, le vendredi 14 juin 2019, au CICB, sous la présidence du ministre de l’Aménagement du territoire et de la population, Adama Tiémoko DIARRA, en présence du directeur général de l’INSTAT, le Dr Arouna SOUGANE ; de la directrice des opérations de la Banque mondiale ; de la représentante résidente du FNUAP…

Les structures bénéficiaires de ces matériels sont l’Institut national de la statistique, le Centre de formation et de perfectionnement en statistique, le Centre de planification et de statistique du secteur développement rural et l’Observatoire du développement humain.

Le directeur général de l’INSTAT a affirmé que ces matériels sont offerts dans le cadre du Projet d’amélioration du système statistique nationale du Mali (PASSNM) financé par la Banque mondiale. Selon lui, pour un montant prévisionnel de 11 milliards FCFA sur 5 ans, ce projet vise à renforcer les capacités du Système statistique national à produire et à publier efficacement des statistiques grâce au soutien en matière de développement institutionnel et de production de données.

Comme actions déjà menées par le PASSNM, le Dr Arouna SOUGANE a mentionné entre autres le financement d’une étude sur la relecture des textes du système statistique national ; le financement, depuis plusieurs années, de la scolarité de tous les étudiants techniciens supérieurs de la statistique non boursiers de l’État ; le financement des opérations structurantes de productions des statistiques économiques, sociales et agricoles…

La porte-parole des étudiants diplômés du Centre de formation et de perfectionnement en statistique, Magniné dite Djamila SANKARE, a remercié les partenaires techniques et financiers qui ont compris la nécessité d’appuyer le gouvernement pour opérationnaliser le Centre de formation et de perfectionnement en statistique. Elle a appelé à la conjugaison des efforts de tous pour la réalisation d’une école de statistique performante et de référence.

Magniné dite Djamila SANKARE a demandé à ses camardes d’être sobres quant à l’utilisation des ordinateurs.

‘’Ils doivent être utilisés non pas pour véhiculer de mauvaises images, mais plutôt pour bâtir un Mali meilleur, à travers la mise à disposition des données fiables’’, a conseillé la porte-parole des étudiants.

La directrice des opérations de la Banque mondiale a affirmé que la production des statistiques officielles et de qualités est une mission régalienne de l’État et constitue un gage de succès et une bonne planification du développement et une évaluation des progrès réalisés. Une raison qui pousse la Banque mondiale à accompagner les efforts du Mali dans ce domaine.

Pour sa part, le ministre de l’Aménagement du territoire et de la population, Adama Tiémoko DIARRA, a expliqué que lot de matériels offert comprend 156 ordinateurs portables, dont 6 ultra portables ; 353 tablettes Android ; 7 vidéoprojecteurs ; 65 ordinateurs de bureau ; 4 imprimantes, dont deux en couleur et 2 multifonctionnels ; 4 serveurs ; 23 onduleurs, dont un central et 22 individuels ; 2 photocopieuses multifonctionnelles, une vingtaine de disques durs externes, une centaine de clés USB, des DVD et lecteurs DVD.

Aux dires du ministre DIARRA, tous ces outils sont accompagnés d’accessoires et équipés de technologies de dernières générations. Aussi, dit-il, les tablettes et ordinateurs portables sont intégrés de technologies adaptées pour capter l’information géo-spatiale.

« Ces matériels d’une valeur de 938 millions FCFA sont principalement destinés à être utilisés dans le cadre des opérations du cinquième recensement général de la population et de l’habitat, à commencer par les travaux de la cartographie censitaire. Pour une mutualisation des moyens sollicités au Système statistique national pour la mise en œuvre des opérations statistiques majeures, ces différents outils seront également utilisés dans le cadre des opérations du Recensement général des unités économiques en cours d’exécution », a affirmé le ministre. Il a exprimé la reconnaissance du Mali à la Banque mondiale qui a financé ces équipements à hauteur de plus de 900 millions FCFA.

PAR MODIBO KONE

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct